Le premier syndicat de pilotes d'Air France dit «oui» à une nouvelle compagnie

AVIATION Le projet de filiale moyen et long-courrier à coûts réduits d'Air France pourra bientôt décoller...

20 Minutes avec AFP

— 

Des avions Air France - Illustration

Des avions Air France - Illustration — ERIC FEFERBERG / AFP

Le premier syndicat de pilotes d’Air France a validé ce lundi la création d’une compagnie à coûts réduits sur moyen et long-courrier. 78,2 % de ses adhérents ont dit « oui » au projet stratégique de l’entreprise, a annoncé le SNPL dans un communiqué.

Ce feu vert était indispensable pour l’application du plan stratégique d’Air France, « Trust Together » (la confiance ensemble), dont le projet de filiale est une composante essentielle. Le taux de participation au scrutin a atteint près de 83 %, selon le syndicat.

Faire face à la concurrence des compagnies low-cost et du Golfe

L’un des piliers de ce plan s’appelle « Boost » (nom de code), un projet de filiale reprenant les lignes moyen et long-courrier très déficitaires d’Air France.

>> A lire aussi : Les pilotes de Hop! poursuivent la grève, une partie des vols perturbés

L’objectif de la nouvelle compagnie est de permettre au groupe tricolore de se relancer face à la concurrence de plus en plus vive des compagnies low-cost et du Golfe, le plan stratégique dans son ensemble comprenant également des mesures de compétitivité..