Seniors, voici 4 façons de faciliter votre retour à l’emploi

CARRIERE Tous les conseils de notre coach...

Gilles Payet (Contributeur)

— 

Sur le taux d'emploi des seniors, la France est mauvaise élève

Sur le taux d'emploi des seniors, la France est mauvaise élève — Stevepb

La France est l‘une des plus mauvaises élèves en Europe en matière de taux d’emploi des seniors. Mais de quoi les recruteurs ont-ils peur ? Parmi les raisons souvent avancées, on retrouve le coût, la surqualification, la fatigabilité plus grande… Alors comment tirer son épingle du jeu malgré l’âge ?

Jouez à fond votre réseau

La démarche réseau consiste en partie à rencontrer des décideurs par l’intermédiaire de personnes qui appuient votre candidature parce qu’elles connaissent votre valeur. L’âge est alors une variable secondaire. Qui dans votre entourage proche pourriez-vous rencontrer dans les prochains jours afin qu’ils vous ouvrent le champ de leurs connaissances ? Pensez à en parler à votre famille, vos amis, vos proches, vos contacts sur LinkedIn. Voyez ce que peut vous apporter l’association des anciens de votre école ou de votre université. Pensez à voir ce qu’est devenu ce bon ami que vous n’avez pas vu depuis 15 ans. Vous voyez l’idée ?

Donnez un coup de jeune à votre CV

Visez le CV sur une seule page, même si vous avez 30 ans d’expérience et optez pour un CV plutôt graphique et moderne. Sur ce CV, une photo qui donne envie de vous rencontrer (regard qui regarde et sourire). Une accroche personnalisée qui met en avant en 5 lignes votre offre de service pour répondre aux besoins de votre interlocuteur. Une rubrique « Centres d’intérêt » avec (si vous en avez) des hobbies qui montrent votre dynamisme (sports réguliers, responsabilité associative…). Dans le bloc contact, indiquez votre téléphone portable (vérifiez que votre message d’accueil est court et dynamique, et donne lui aussi envie de vous rencontrer), votre e-mail, mais aussi votre identifiant Skype et un lien vers votre profil LinkedIn. Vous montrerez ainsi que vous êtes dans le coup.

>> A lire aussi : Si vous étiez recruteur, qui embaucheriez-vous ? Fillon ou Juppé ? Voici leur CV !

>> A lire aussi : Qui recruteriez-vous? Hamon ou Valls? Voici leur CV!

Soignez votre image sur Internet

Verrouillez l’accès à toutes les infos trop personnelles (sur Facebook par exemple). Ne laissez paraître sur Internet que votre image professionnelle, c’est-à-dire celle de votre profil LinkedIn. Suivez la même règle que pour le CV sur LinkedIn : soyez pro ! Image dynamique, utilisation de puces graphiques pour structurer vos textes… Si vous le pouvez, partagez et publiez des articles. Cela montrera votre dynamisme, votre expertise et votre aisance informatique. Et bien sûr, obtenez des recommandations professionnelles qui mettent en avant votre faculté d’adaptation, votre souplesse, votre expertise.

En cas de vrai blocage, pensez aux métiers sans limite d’âge

Parmi ceux-ci : commercial, formateur, enseignant, manager de transition (responsable des RH, directeur financier, comptable, commercial…), conseiller en insertion, travail au domicile de particuliers (bricolage, portage de repas, ménage, aide aux devoirs, bricolage, jardinage…), coach, sophrologue, masseur de confort… Pensez aussi à la création d’activité pour laquelle la limite d’âge est par essence hors sujet puisque vous devenez votre propre patron !

>> A lire aussi : Paris: Un chômeur sur quatre a plus de cinquante ans, la mairie veut s’engager

 

>> Retrouvez tous les articles de Gilles Payet

Gilles Payet est formateur, consultant RH animateur du blog Questions d’emploi et du site Mon coaching emploi sur lequel il édite des fiches pratiques et propose du coaching sur la recherche d’emploi et l’efficacité professionnelle.