Apple: Les bénéfices sont en baisse, la rémunération de Tim Cook aussi

HIGH-TECH Le patron touchera 1,6 million de dollars de moins cette année, soit une baisse de 15 % de sa rémunération…

20 Minutes avec agence

— 

Tim Cook, le PDG d'Apple

Tim Cook, le PDG d'Apple — GABRIELLE LURIE / AFP

Apple n’a pas atteint ses objectifs de l’année. La rémunération de son patron Tim Cook baissera donc de 15 %. Le PDG touchera 8,7 millions de dollars (8,25 millions d’euros) pour l’année 2016, contre 10,3 millions de dollars l’année précédente (9,77 millions d’euros) rapporte Boursorama.

Une première depuis 2011

Pour l’exercice 2015-2016, achevé le 24 septembre, le bénéfice net d’Apple a reculé de 14,4 %, à 45,7 milliards de dollars (43,36 milliards d’euros), par rapport à 2014-2015. La marque à la pomme n’avait pas prévu un recul si important. Le chiffre d'affaires annuel n’a été que de 215,6 milliards de dollars (204,6 milliards d’euros), soit un manque à gagner de 3,7 % par rapport aux prévisions.

La perte de 15 % des revenus de Tim Cook est une première depuis 2011. Cette année-là, il avait touché un pactole de 378 millions de dollars en stock-options.
Le successeur de Steve Jobs n’est pas le seul concerné par la mesure de restriction. Luca Maestri, le directeur financier de la firme, touchera un salaire amputé de 10 %.

L’iPhone, principal responsable

La principale cause de la baisse des bénéfices du groupe américain concerne son appareil phare : l’Iphone. Le smartphone, qui a été commercialisé pour la première fois il y a 10 ans (le 9 janvier 2007), accapare encore 63 % des revenus d’Apple, malgré la baisse des ventes constatées en 2016.

>> A lire aussi : Il y a dix ans, en coulisses de la keynote, c'était la panique

Pour remédier à l’effritement du marché des smartphones, devenu ultra-concurrentiel ces dernières années, Apple se diversifie. Dans les prochaines années, le groupe américain est très attendu, comme son concurrent Google, dans l’univers des voitures autonomes.

>> A lire aussi : « Apple c’est la vie. Personnellement, j’en suis accro ! »