Air France-KLM: La direction resserrée et c'est le PDG d'Air France qui en fait les frais

CHAISES MUSICALES Frédéric Gagey est rétrogradé au poste de directeur financier...

G. N. avec AFP

— 

Le 20 septembre 2016, Frédéric Gagey pose avec Jean-Marc Janaillac, le boss d'Air France-KLM, qui le remplacera un peu plus d'un mois plus tard au poste de président d'Air France.

Le 20 septembre 2016, Frédéric Gagey pose avec Jean-Marc Janaillac, le boss d'Air France-KLM, qui le remplacera un peu plus d'un mois plus tard au poste de président d'Air France. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Atterrissage brutal pour le PDG d'Air France. Frédéric Gagey redescend en effet au poste de directeur financier de la compagnie, a indiqué ce mercredi Air France-KLM dans un communiqué. En remplacement, le PDG d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, a été nommé président de sa filiale Air France. Il sera assisté de Franck Terner au poste de directeur généra.

« Les conseils d’administration d’Air France-KLM et d’Air France, réunis ce jour, ont décidé de faire évoluer la gouvernance du groupe, afin d’accompagner la mise en œuvre du projet Trust Together [le nouveau plan stratégique d’Air France, qui sera présenté jeudi, ndlr] et de resserrer la chaîne de décisions », explique la maison-mère de la compagnie aérienne hexagonale.

Un plan stratégique pour « rétablir la confiance »

Franck Terner, 56 ans, a fait toute sa carrière chez Air France, où il est entré en 1988 en tant qu’ingénieur de production sur l’avion supersonique Concorde, gravissant tous les échelons de la branche technique du groupe jusqu’au poste de directeur général adjoint Engineering et Maintenance d’Air France-KLM, qu’il occupait depuis juillet 2013.

« J’ai toute confiance dans les qualités de Franck Terner pour accélérer la transformation et la croissance d’Air France, et mobiliser toutes les énergies de la Compagnie autour du succès du projet Trust Together », a déclaré Jean-Marc Janaillac dans le communiqué.

Le PDG du groupe franco-néerlandais a présenté mercredi à ses administrateurs son plan stratégique censé « rétablir la confiance » en interne, minée par des conflits sociaux, et « répondre aux interrogations stratégiques auxquelles l’entreprise est aujourd’hui confrontée ». Hormis le changement de gouvernance chez Air France, aucune information n’a filtré jusqu’ici sur le contenu de ce plan, qui doit être dévoilé jeudi.

>> A lire aussi : La grève à Air France est un mouvement «regrettable et agressif», estime le nouveau PDG

 

Mots-clés :