Pourquoi vous risquez bientôt de devoir payer votre jus d’orange plus cher

CONSOMMATION La production est au plus bas depuis un quart de siècle...

M.B.

— 

Des briques de jus d'orange

Des briques de jus d'orange — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

C’est une mauvaise nouvelle qui se profile pour le portefeuille des amateurs de jus d’orange. Ils risquent bientôt de le payer plus cher. Cité par Le Figaro ce mercredi, président d’ Unijus, l’interprofession des jus de fruits frais, explique que « les cours du concentré du jus d’orange ont augmenté de 30 % en un an sur les marchés internationaux ». Résultat, « si la filière répercute la hausse du concentré de jus d’orange, cela risque de se traduire par une hausse de 10 à 15 centimes du litre dans les rayons », estime Emmanuel Vasseneix.

L’offre ne suffit plus à répondre à la demande

Et Les Echos  rappellent que si la consommation de jus d’orange est « déclinante », les pertes de production au niveau mondial sont telles aujourd’hui que depuis deux ans l’offre ne suffit plus à répondre à cette demande. En effet, la production d’orange est en chute libre, au plus bas depuis un quart de siècle.

>> A lire aussi: Les Français consomment toujours moins de jus de fruit

La « maladie du dragon jaune » pointée du doigt

La faute à la « maladie du dragon jaune », une bactérie transmise par un insecte qui fait tomber les fruits prématurément et les rend impropres à la consommation. Elle frappe notamment le Brésil, premier producteur et exportateur de jus d’orange au monde. Selon Les Echos, la production devrait fondre de 11 %. Et cette situation touche aussi la Floride, la deuxième région productrice du monde. D’après les chiffres de l’Université de Floride repris par l’agence Bloomberg, la « maladie du dragon jaune » a entraîné pour l’industrie des pertes de revenus de 7 milliards de d’euros entre 2006 et 2014.

Mots-clés :