Achat sur Internet.
Achat sur Internet. - VALINCO/SIPA

WEB Le e-commerce a progressé de 14,3 % en 2015…

L’année dernière, les Français ont dépensé 64,9 milliards d’euros sur internet. Un chiffre en hausse de 14,3 % sur un an, et une progression supérieure à 2014 (+ 11 %), qui fait « taire les craintes d’un essoufflement », selon François Momboisse, président de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

2015 a également été une année record concernant la création de nouveaux sites marchands, avec 25.000 enseignes supplémentaires (+ 16 %).

Plus d’un milliard de transactions en 2016 ?

Ces chiffres, présentés jeudi par la Fevad, rendent optimiste son délégué général, Marc Lolivier. « Cette croissance dépasse nos prévisions ; les transactions se sont envolées de 19 %, passant à 835 millions, et on pourrait franchir la barre du milliard de transactions en 2016 si le rythme se maintient. »

Les professionnels ne semblent donc pas s’alarmer de la baisse du prix du panier moyen qui, à 78 euros, a en revanche chuté à son montant le plus bas jamais atteint. Une baisse qui s’explique, entre autres, par le fait que les Français utilisent de plus en plus la livraison en points-relais, la plupart du temps gratuite.

L’impact court et limité des attentats de novembre

Ni des conséquences des attentats du 13 novembre, après lesquels « le commerce électronique a subi un impact négatif mais relativement moins que le commerce physique », a expliqué Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du Commerce et de la Consommation.

Un impact limité et de courte durée puisque, sur la période novembre-décembre, le marché des ventes en ligne (des produits et services) a progressé de 12 %, pour atteindre 12,8 milliards d’euros.

 

Mots-clés :