Wall Street finit en nette hausse après l'emploi américain

Wall Street a nettement monté vendredi après des chiffres sur ...

© 2015 AFP

— 

Wall Street à New York, le 16 août 2007

Wall Street à New York, le 16 août 2007 — Timothy A. Clary AFP

Wall Street a nettement monté vendredi après des chiffres sur l'emploi américain, dont le niveau a rassuré sur l'économie sans être jugé assez exceptionnel pour précipiter un durcissement de la Réserve fédérale: le Dow Jones a pris 1,49% et le Nasdaq 1,17%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 267,05 points à 18.191,11 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 58,00 points à 5.003,54 points.

Le S&P 500, un indice élargi très suivi par les investisseurs, a avancé de 1,35%, soit 28,10 points, à 2.116,10 points.

Les indices, qui hésitaient depuis le début de la semaine, ont passé toute la séance en nette progression, après l'annonce par le département du Travail d'un rebond des embauches, conforme aux attentes, et d'un très léger déclin du taux de chômage aux Etats-Unis, le mois dernier.

Ces chiffres «ont juste trouvé le bon équilibre», a estimé David Levy, de Kenjol Capital Management.

D'un côté, les statistiques «ne sont pas assez bonnes pour laisser croire que la Fed relèvera ses taux le mois prochain», a-t-il expliqué.

Les marchés cherchent des indications sur le calendrier que suivra la banque centrale pour normaliser sa politique monétaire, et retirer ainsi un important soutien à l'économie, ce à quoi pourrait l'encourager de trop bons indicateurs.

Or, les chiffres de vendredi comportaient quelques faiblesses, comme une révision en forte baisse des créations d'emplois en mars, et, surtout, une hausse toujours minime des salaires, dont le niveau est très suivi par la Fed.

Cependant, «les créations d'emplois ont été tout à fait satisfaisantes (...) et cela rassure sur le fait que les choses vont rebondir dès le deuxième trimestre» après une croissance presque nulle au premier, a expliqué Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.

Dans le reste de l'actualité, la Bourse a également été entraînée par «la réponse positive à la victoire des conservateurs aux élections britanniques et un rebond de 2,3% de la Bourse de Shanghai», a par ailleurs rapporté Patrick O'Hare, de Briefing.

Le marché obligataire, en nette baisse depuis la fin avril poursuivait sa remontée entamée la veille. Vers 20H15 GMT, le rendement des bons à dix ans baissait à 2,142%, contre 2,180% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,896% contre 2,908%.

Nasdaq Nyse

Mots-clés :