Vous avez bu? L’assurance auto ne vous couvre plus

VOTRE ASSURANCE Roxane Delamare, experte en assurances, délivre ses conseils...

Roxane Delamare (contributrice)

— 

Un chauffeur souffle dans un éthylotest. (Illustration)

Un chauffeur souffle dans un éthylotest. (Illustration) — M.LIBERT/20 MINUTES

Vous êtes perdu dans le marais des assurances et des mutuelles? Ne désespérez pas, nous avons peut-être une solution.

La rédaction de 20 Minutes a choisi de solliciter pour vous Roxane Delamare, experte en assurance chez AcommeAssure.com. Cette semaine, elle répond à Michel.

Question de l’internaute

Mon fils a eu un accident de la route. La police a procédé à un test d'alcoolémie, qui s'est avéré positif. Sa voiture a été endommagée mais elle est assurée tout risque. L'assureur refuse l'indemnisation, du fait de la clause alcoolémie. Que peut-il faire?

Réponse de l'experte Roxane Delamare

Malheureusement, vous ne pouvez pas faire grand-chose.

La clause alcoolémie dont vous parlez est tout à fait légale et même courante. Elle exclue l’indemnisation lorsque l’assuré conduit sous l’emprise de l’alcool. En général, le seuil est fixé en référence au Code de la route (0,5 g/l de sang).

L’assureur est également en droit d’appliquer un malus. Pire, la loi l’autorise à vous appliquer une surprime de 150% pendant deux ans. Votre tarif augmentera alors de moitié. 

Dernière possibilité pour l’assureur: résilier l'assurance, sans même attendre l’échéance annuelle. Il sera alors fiché à l’Agira, ce qui rendra très difficile toute souscription à une nouvelle assurance à prix abordable.

Le mieux serait en réalité de ne pas déclarer un accident commis sous l’emprise de l’alcool. Mais dans le cas de votre fils, vous n’avez pas le choix car la déclaration à l’assureur est faite directement par les forces de l’ordre.

>> Cliquez ici pour retrouver les articles de Roxane Delamare

Nota bene: les informations et conseils donnés ci-dessus le sont à caractère strictement indicatif. Ils ne prennent notamment pas en compte une connaissance exhaustive du contexte de la question posée. Ils ne sauraient, en aucun cas, engager la responsabilité de leur auteur ou de sa société.

Mots-clés :