La construction de l'EPR de Flamanville est reportée à 2017

NUCLEAIRE EDF a confirmé le retard...

20 Minutes avec AFP

— 

Travaux dans la centrale EPR nouvelle génération de Flamanville (Manche), le 6 novembre 2014

Travaux dans la centrale EPR nouvelle génération de Flamanville (Manche), le 6 novembre 2014 — Charly Triballeau AFP

EDF a annoncé mardi un nouveau retard dans la construction du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche), dont le démarrage est reporté d'un an, à 2017, confirmant une information obtenue par l'AFP de sources concordantes.

Des difficultés rencontrées par Areva

«Les travaux préparatoires menés dans le cadre de la revue de projet qui se tiendra fin novembre avec l'ensemble des fournisseurs ont mis en évidence un décalage dans le planning du chantier. Le démarrage de l'installation est désormais prévu en 2017», a indiqué EDF, attribuant ce retard à des difficultés rencontrées par le concepteur du réacteur Areva pour livrer certains équipements, comme le couvercle et les structures internes de la cuve.

Mots-clés :