Un TER (train régional) quitte la gare de Rennes, le 9 décembre 2011
Un TER (train régional) quitte la gare de Rennes, le 9 décembre 2011 - Damien Meyer AFP

C.B.

C’est une erreur qui va se payer cash. Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF ont travaillé pendant cinq ans sur un projet de renouvellement des rames TER... Et ce n’est pas fini. Car les deux entreprises ont commis une grosse bourde dans leur cahier des charges: elles ont surdimensionné la largeur des quais français, révèle Le Canard enchaîné.

Un surcoût de 50 millions d'euros

RFF a en effet transmis à la SNCF les écarts existants entre les voitures et les quais… Mais en se référant seulement aux stations construites ces trente dernières années. Or, pas moins de 1.300 quais ont été construits bien avant, il y a plus de 50 ans. Et ces derniers se révèlent donc trop étroits pour laisser passer les nouvelles rames.

La SNCF doit débourser 15 milliards d’euros pour acheter ses nouvelles rames... Et ce n’est donc pas fini. Car il va falloir maintenant élargir les quais. A ce jour, «RFF en a raboté trois cents, tantôt intégralement, tantôt sur quelques mètres», explique Le Canard enchaîné.La SNCF et RFF estiment que la modification des quais devrait au final coûter 50 millions d’euros.