La Poste Mobile se lance dans la 4G en janvier 2014. 
La Poste Mobile se lance dans la 4G en janvier 2014.  - MEIGNEUX/SIPA

SERVICES Banque postale, Poste mobile et bientôt services à domicile et vente de billets d’avion, dans un futur proche, votre facteur ne fera pas que vous distribuer votre courrier. D'ailleurs, il ne fera probablement plus cela…

Le courrier c'est (presque fini), mais la Poste , elle n'est pas prête de disparaître. Elle va néanmoins radicalement se transformer dans les prochaines années. A quoi va ressembler votre facteur du futur ? Portrait robot. 

Le facteur de demain, un salarié mutualisé. «Sur les différents métiers traditionnels du courrier, il y a déjà des filiales de la Poste, analyse Thierry Brun, rédacteur en chef de la revue Politis et auteur de Qui veut tuer la Poste ? Chronique d’un démantèlement  en septembre 2013. Certains postes sont expérimentés depuis des années : La Poste mobile, des services aux entreprises, des services bancaires». Mais sa fonction irait au-delà, car la Poste pourrait bien profiter de la juteuse silver économie, les services à domicile comme le portage de médicaments ou de repas aux personnes âgées, services mutualisés avec des stations-service ou des pharmacies. «La mutualisation de services pourra prendre d’autres formes, en s’ouvrant à de nouveaux types de partenaires en lien avec le secteur de l’économie sociale mais également dans des offices de tourisme ou chez des buralistes», précise la Poste. En outre, les facteurs, munis de smartphones, pourraient prendre des photos certifiées pour les compagnies d’assurance notamment pour des déclarations de sinistre.

Des services privés et publics. La Poste va proposer la vente de billets de train ou d’avion, soufflait la semaine dernière la ministre déléguée aux PME, Fleur Pellerin. De même, la Poste pourrait renouveler les permis de conduire des Français et accomplir d'autre services d'état civil. 

Les activités d’intérêt public. Elle compte participer à la transition énergétique en identifiant, grâce aux facteurs, les besoins des particuliers ou en finançant des prêts de réalisation de travaux.

Les nouveaux territoires du numérique. La Poste veut aussi développer le commerce en ligne, les échanges numériques sécurisés, les services liés à l’habitat connecté.

Le courrier, c’est fini ?  La Poste anticipe un redressement de l’activité courrier d’ici 2020. «Avec la chute anticipée de la distribution, la Poste a commencé à développer de nouvelles filiales dans le numérique et dans le secteur du colis, qui sont rentables. De même, la publicité non-adressé marche fort», complète Thierry Brun. ColiPoste intègre ainsi l’activité courrier et Colis-Express entend devenir leader de la livraison de colis aux particuliers. L’activité vise un chiffre d’affaires de 7 milliards à l’horizon 2020 pour faire face aux américains FedEx et UPS.

>>Fin de la distribution du courrier à domicile : La France peut-elle suivre l'exemple canadien de la suppression de la distribution ? 

 

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé