BUREAU D’ETUDES - 1/6 : Comment le courriel empoisonne la vie des salariés

4 contributions
Publié le 26 août 2013.

ETUDES - «20 Minutes» a sélectionné les conclusions insolites de travaux universitaires très sérieux sur la vie en entreprise. Aujourd’hui: des effets néfastes des courriels sur la productivité et le bien-être...

Garder sa boite électronique ouverte en permanence et interrompre son travail au gré des notifications de nouveaux messages: voilà le quotidien de bon nombre de salariés. Et une source de stress incessante. C’est ce que confirme une nouvelle étude publiée le 3 juin par l’université britannique de Loughborough.

Pression artérielle et rythme cardiaque

«Nos conclusions montrent un lien direct entre le courriel et le stress et indiquent que les employés étaient davantage sujet à un surcroit de stress en envoyant et en recevant des messages qu’en les triant. Cela ce manifestait non seulement dans une hausse des niveaux de cortisol [l’hormone du stress], mais aussi par celle de la pression artérielle et du rythme cardiaque»,  expliquent les auteurs, le professeur Tom Jackson, le docteur Gillian Ragsdell, et Laura Marulanda-Carter.

Ils n’en concluent toutefois pas que le courrier électronique est l’ennemi à bannir des bureaux. En tout cas pas plus que les autres modes de communications. «L’email n’est pas pire que les autres médias», explique Tom Jackson, soulignant que jongler entre un courriel, le téléphone et des rendez-vous en tête-à-tête est tout aussi stressant.

La productivité victime du salarié multitâche

En revanche, il plaide en faveur d’une formation des salariés à une meilleure gestion de leur utilisation de leur messagerie, comme la réduction du nombre quotidien de consultations.

Une autre étude publiée en mai 2012 par des chercheurs de l’Université de Californie Irvine et financée en partie par le ministère américain de la Défense, démontrait en effet qu’au-délà de son effet bénéfique sur le bien être des salariés, la fermeture temporaire de la messagerie électronique permettait d’augmenter leur productivité, les personnes privées de mail ne changeant de fenêtre sur leur écran d’ordinateur que 18 fois par heure, contre 37 fois pour ceux connectés à leur boite mail!

* Claire Planchard

 
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr