Adopteunmec.com: Les secrets de séduction du site de rencontres qui monte

ECONOMIE Le site termine sa cinquième année avec une croissance exponentielle de son chiffre d'affaires: +475% en trois ans...

Audrey Chauvet

— 

Capture d'écran du site Adopteunmec.com.

Capture d'écran du site Adopteunmec.com. — DR

En pleine crise économique, les caddies ne désemplissent pas sur le site de rencontres Adopteunmec.com. De quoi faire pâlir de jalousie bon nombre de supermarchés: le site, qui a présenté ce mercredi ses résultats financiers, a vu son chiffre d’affaires croître de 71% en 2012 pour atteindre 16,1 millions d’euros et a accueilli un million d’inscrits sur la même période, atteignant ainsi les 5,7 millions de profils en ligne. Ambitieux, branché et bon marché: des critères qui séduisent.

Humour: Second degré, décalé et branché

Premier point fort du site lancé en décembre 2007: son côté «poil à gratter», estime Thomas Pawlosky, directeur marketing. Alors que les 500.000 inscrits de la première année sont arrivés par le bouche à oreille, séduits par le design «régressif» rose bonbon du site, les campagnes publicitaires lancées en 2012 ont permis d’assoir son image «tendance». «Adopte un roux» ou «Adopte un barbu», le second degré marche et l’homme-objet fait rire: selon une étude Opinionway réalisée en août 2012, 66% des 18-45 ans ont aimé la campagne télévisuelle du site.

C’est ce ton différent qui semble avoir séduit une clientèle jeune, des «adulescents» de 30 ans en moyenne. Les retombées des happenings dépassent même parfois les espérances de l’équipe: la boutique d’hommes ouverte en septembre 2012 à Paris a fait le buzz dans toute l’Europe. Malgré la polémique sur le message que cette opération de communication pouvait faire passer, «Nous avons eu 30% d’inscrits en plus sur le mois», chiffre Thomas Pawlosky qui assure que l’opération avait seulement pour but «d’accentuer le côté décalé, avec Chantal Lauby pour marraine et Lucienne comme DJ…».

Revenus: A l’aise…

Adopteunmec.com, c’est comme les boites de nuit: quand c’est gratuit pour les filles, il y a plus de monde. Pour les garçons, l’abonnement coûte 30 euros par mois, moins que sur les autres sites français (35 euros pour Meetic, 60 euros sur Edarling et Attractive world). «Notre business model repose uniquement sur les abonnements, nous ne voulons pas nuire au confort de navigation avec de la publicité.» Le site s’offre même le luxe de refuser des ponts d’or de marques qui aimeraient développer des sites partenaires ou des opérations spéciales. «Nous sommes les seuls à avoir réussi à monétiser les 18-35 ans», reconnaît le directeur marketing.

Traits de caractère: Rassurant, ambitieux, décontracté

Pour preuve: les nombreux faire-part de mariage ou de naissance reçus au siège d’Adopteunmec. Pour être «fidèle à sa promesse client», le site permet aux filles de choisir qui peut leur parler, ce qui évite qu’elles subissent trop de «pression» et aux garçons de se prendre des vestes… «Alors que sur les autres sites, il y a environ 70% de garçons et 30% de filles, nous sommes à 50%/50%, commente Thomas Pawlosky. Les filles se sentent plus en sécurité et elles peuvent échanger entre elles, annoter les profils des garçons voire nous signaler un boulet.»

Alors qu’un célibataire français sur cinq est inscrit sur un site de rencontres, et que 2.000 sites rivalisent aujourd’hui en France, Adopteunmec se démarque par son approche rassurante et déculpabilisante de la rencontre en ligne: 45 modérateurs travaillent pour le site, qui prend de plus en plus des airs de réseau social avec des blogs, des articles sur des thèmes comme la musique ou les festivals partenaires… Sur adopte, on ne se prend pas au sérieux, «mais ça peut le devenir, alors que les autres sites culpabilisent les célibataires en leur disant "Si vous êtes seuls et malheureux, c’est de votre faute". Notre plus grande menace serait que Facebook lance une appli de rencontres», estime le directeur marketing, qui espère ravir la place de leader de Meetic sur le marché français et atteindre 22 millions d’euros de chiffre d’affaires à la fin 2013 tout en se développant à l’international avec ses nouveaux sites en Italie, en Espagne et au Portugal et en conservant son image «tendance-hipster» qui a fait son succès.

>> Vous êtes inscrits sur Adopteunmec? Pourquoi avez-vous choisi ce site et pas un autre? Qu'est-ce qui vous plait sur adopteunmec? Dites-le nous dans les commentaires ou en envoyant un mail à reporter-mobile@20minutes.fr.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.