Une majorité de Français confrontés à des fins de mois difficiles

63 contributions
Publié le 25 février 2013.

ETUDE - Plus d'un Français sur cinq se dit dans une situation financière précaire qui l'oblige à rogner sur tous les postes de consommation, y compris l'alimentation et la santé, et près de la moitié déclare avoir tout juste de quoi boucler son budget, selon une étude publiée lundi...

Selon le baromètre CA Com/BFM Business/Ipsos/CGI Consulting*;  22% des sondés déclarent être dans une situation financière «précaire», ne leur permettant pas de faire face aux dépenses élémentaires de la vie courante (alimentation, santé, logement).

14% indiquent être obligés de puiser dans leurs économies pour boucler leur budget en fin de mois. Parmi ceux qui disposent encore de revenus suffisants, 45% estiment avoir tout juste de quoi terminer le mois. Seuls 32% parviennent à mettre de l'argent de côté.

Sus au superflu

Conséquence de cette situation, près de la moitié des Français (46%) déclare se contenter de l'essentiel. Seul 1% déclare pouvoir dépenser sans compter, tandis que la quasi-majorité (45%) jouent la carte des dépenses «raisonnables» pour acheter ce qui leur fait envie.

Les Français se montrent, pour la plupart, pessimistes sur l'avenir puisque 55% des personnes interrogées s'attendent à voir leur pouvoir d'achat encore diminuer en 2013. Plus d'un tiers (31%) pensent que leur situation va rester la même, tandis que 12% seulement tablent sur une amélioration.

Près d'un Français sur six (59%) se dit inquiet de basculer un jour dans la précarité. Cette crainte touche désormais l'ensemble de la population, y compris les cadres supérieurs (43%).

*Baromètre réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1.023 personnes les 18 et 19 janvier

Avec AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr