L'Hôtel Crillon place de la Concorde à Paris.
 L'Hôtel Crillon place de la Concorde à Paris. - Eric Cuvillier

Claire Planchard

Un peignoir siglé Crillon dans votre salle de bain ou une console «Dark super» dessinée par Philippe Starck dans votre salon, ce sera bientôt possible. L’hôtel de la place de la Concorde à Paris a décidé de vendre aux enchères quelque 3.500 pièces de mobiliers, luminaires, orfèvrerie, porcelaine mais aussi tapisseries et même une partie de sa cave à vins (500 lots) et des équipements de ses cuisines. Même le célèbre piano-bar César, de style Art déco et tapissé par Sonia Rykiel sera à saisir.

La vente, organisée par Artcurial, se tiendra dans l’hôtel moins de trois semaines après sa fermeture provisoire prévue le 30 mars. Objectif: faire place nette avant deux années de rénovation. Le Crillon, fondé en 1909 et racheté en 2010 par un membre de la famille royale d’Arabie saoudite, souhaite effectuer de gros travaux, dont le coût est estimé à 80 millions d'euros, pour installer notamment une piscine et un spa en vue d'obtenir le récent label «palace».