Avec Reuters

PSA Peugeot Citroën a annoncé ce jeudi soir 4,13 milliards d'euros de dépréciations d'actifs de sa division automobile, dont la valeur comptable a été amputée par la dégradation du marché européen. Le constructeur automobile indique dans un communiqué que l'analyse de la valeur entre les capitaux propres inscrits au bilan et leur valorisation économique a fait apparaître un écart de 3,89 milliards d'euros, auquel s'ajoute 243 millions d'euros d'autres ajustements de valeur enregistrés sur le résultat opérationnel du second semestre.

PSA ajoute que l'ensemble des charges - 4,13 milliards d'euros auxquels viennent s'ajouter 612 millions enregistrés au premier semestre - auront un impact de même montant sur le résultat net, part du groupe, dont la publication est programmée pour mercredi prochain.