Recul du déficit commercial: Les chiffres sont-ils fiables?

6 contributions
Publié le 7 février 2013.

COMMERCE - Le déficit commercial hexagonal se résorbe en 2012. Un premier signe du renouveau français?...

Le déficit commercial de la France s'est réduit de 7 milliards d'euros l'an dernier à 67 milliards contre 74 milliards en 2011. Aéronautique et agroalimentaire portent les exportations. Toutefois, ce chiffre est-il de circonstance (c'est-à-dire, qui tombe à pic dans l'agenda politique du gouvernement), en vue du retour à l’équilibre de la balance commerciale?

Un chiffre, des interprétations

Les Français peuvent-ils faire confiance à ce chiffre publié en début d’année par le gouvernement? «Ces chiffres sont fiables. Il y a certes des problèmes de mesures à la suite d’erreurs statistiques», assure Christophe Blot, directeur adjoint département Analyse et Prévision de l'OFCE. Le commerce des biens (énergie compris) représente en effet les ¾ du commerce extérieur. Les services ne sont pas comptabilisés dans cette baisse du déficit.

«Plusieurs interprétations peuvent être faites à partir d’un chiffre, ce qui ouvre la voie au jeu politique», poursuit Christophe Blot. 

«La seule  manière de savoir si ce chiffre n’est pas de circonstance reste de voir s’il se confirme afin de pouvoir tirer une vraie conclusion de rebond», explique-t-il encore.  Et le recul doit s’inscrire dans une stratégie à long terme de renfort et de soutien des entreprises françaises exportatrices, notamment les TPE, PME et ETI, ainsi que de développement des régions. C’est par elles que passera un recul concret du déficit commercial français. Le gouvernement l’affirme ce jeudi dans sa présentation des chiffres.

«Ce chiffre ne permet pas encore de savoir ce qui se passera d’ici 2017 (l’année de l’objectif d’équilibre de la balance commerciale, ndlr)», conclut l’économiste. Pour autant, Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, se dit «raisonnablement confiante» pour l’année 2013. Dans un contexte de crise européenne, durant laquelle les entreprises françaises sans visibilité souffrent, la confiance est une arme considérable.

B. de V.
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr