Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a dévoilé jeudi à Francfort (ouest) le nouveau billet de 5 euros, qui sera mis en circulation à partir du 2 mai dans toute la zone euro, première coupure d'une nouvelle série de billets baptisée "Europe".
Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a dévoilé jeudi à Francfort (ouest) le nouveau billet de 5 euros, qui sera mis en circulation à partir du 2 mai dans toute la zone euro, première coupure d'une nouvelle série de billets baptisée "Europe". - Daniel Roland afp.com

avec AFP

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a dévoilé jeudi à Francfort (ouest) le nouveau billet de 5 euros, qui sera mis en circulation à partir du 2 mai dans toute la zone euro, première coupure d'une nouvelle série de billets baptisée «Europe».

La différence majeure entre la deuxième série et la première est l'apparition sur les billets d'un portrait, celui d'Europe, une princesse de la mythologie grecque séduite et enlevée par le dieu Zeus métamorphosée en taureau, qui a donné son nom au continent. Le visage d'Europe choisi provient d'un vase antique en céramique du 4ème siècle avant notre ère qui fait partie de la collection du musée du Louvre à Paris.

>> Retrouvez notre quiz: Connaissez-vous bien votre monnaie?

Nouveaux signes de sécurité

L'ajout du portrait permet d'inclure de nouveaux signes de sécurité, destinés à rendre la contrefaçon des billets plus ardue: l'hologramme portrait, perceptible en inclinant le billet, et le filigrane portrait, visible par transparence. Un nombre couleur émeraude, avec effet lumineux et changement de couleur, complète les deux autres nouveaux signes de sécurité.

La série Europe «sera plus intelligente et plus sûre que la première série», a estimé Draghi, lors d'une cérémonie officielle d'inauguration du nouveau billet au musée archéologique de Francfort, qui lui consacre jusqu'au 10 mars une petite exposition. «L'euro est devenu au fil des ans le symbole le plus visible de l'intégration européenne» et par conséquent les billets se doivent de «continuer à refléter l'unité et la diversité de notre continent», a ajouté Draghi.

Même look que l'ancien billet

Ainsi apparaissent également sur les nouveaux billets le cyrillique, troisième alphabet officiel de l'Union européenne avec le latin et le grec depuis l'arrivée de la Bulgarie dans l'Union en 2007, et Chypre et Malte sur la carte du continent sur les billets. Les deux pays sont entrés en 2004 dans l'UE et ont rejoint la zone euro au 1er janvier 2008.

Pour le reste, le nouveau billet de 5 euros ressemble fort à l'ancien, conservant son format, sa couleur grise et le graphisme des époques et styles architecturaux de la première série. La BCE a prévu de lancer progressivement dans les années à venir les autres coupures de 10, 20, 50, 100, 200 et 500 euros. Le nouveau billet de 10 euros est prévu courant 2014.