La fin du monde n'affole pas les marchés

15 contributions
Publié le 18 décembre 2012.

FINANCES - A l'approche de la date fatidique du 21 décembre, les affaires continuent sur les places boursières dans l'indifférence générale...

Superstitieux, les investisseurs? Certainement pas, assurent en cœur les traders de la place parisienne. «On a beaucoup de défauts mais pas celui-là. A une époque, s’habiller en vert à la Bourse de Paris était interdit, c‘était comme mettre un lapin dans un bateau! Mais aujourd’hui on est beaucoup moins superstitieux et surtout plus cartésiens»,  plaisante Eric Hassid, vendeur actions chez Aurel BCG. «Pour être honnête, on parle plus des résultats du PSG que de la proche fin du monde. Ce n’est pas un sujet», résume-t-il.

Si les amateurs de dates symboles se ruent sur les kits de survie ou des voyages sur les tombes mayas pour préparer la fin du monde, les professionnels de la finance eux ne s’attendent à aucun mouvement particulier sur les marchés. «Cette rumeur n’est pas du tout prise en compte car nous avons à faire à des gens relativement sérieux», explique Yves Marçais, vendeur actions chez Global Equities. «D’ailleurs, si la fin du monde devait survenir dans une semaine, il n’y aurait tout simplement plus de marché financier à l’heure où je vous parle, il y aurait le chaos partout. Mais rien de tel n’est prévu», note-t-il.

L’irrationalité tant décriée des investisseurs ne vaut donc pas superstition. D’ailleurs, même les vendredis 13 les laissent de marbre, selon le site www.toutsurlesplacements.com: une revue des données boursières du CAC 40 ou du Dow Jones depuis leur création ne laisse apparaître aucun changement de comportement ces jours-là. Bref, la bourse ou le loto, il faut choisir.

Claire Planchard
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr