Les assurances vont coûter encore plus cher en 2013

14 contributions
Publié le 23 novembre 2012.

BUDGET – Les hausses vont jusqu’à 7% dans l’habitation...

Pas de répit sur le front des assurances. Les avis d’échéances pour la nouvelle année ne font pas exception à la règle. Si Allianz, Groupama, la Macif, la Matmut ou Pacifica modifieront leurs tarifs à partir du 1er avril, les premiers chiffres compilés ce vendredi par Les Echos font état de hausse de 0,9% (MAAF) à 4% (Swiss Life) pour l’automobile et de 1,9% (MAAF)  à 7% (Generali) pour l’habitation.

Pas «d’augmentations scandaleuses» 

Des évolutions exagérées? Pas sûr. «Nous n’avons pas relevé d’augmentations scandaleuses ces dernières années. Ces majorations répondent à une forte sinistralité climatique pour la multirisque habitation et à l’inflation du coût des dommages corporels et à l’envolée du prix des réparations pour l’assurance automobile. Sur ce dernier point, il nous paraît urgent de libéraliser le marché des pièces détachées. Nous sommes face à un monopole des constructeurs qui fait augmenter artificiellement les prix d’environ 30%. Ce qui nous préoccupe en revanche toujours beaucoup, c’est l’augmentation du nombre de résiliations décidées par les assureurs sans motif ou à la suite de sinistres non responsables, par exemple pour un assuré ayant été inondé plusieurs fois par la baignoire de son voisin », estime Maxime Chipoy, chargé de mission banque-assurance à l’UFC-Que Choisir.

>> Assurance habitation: La double peine des assurés radiés

Quant aux complémentaires santé, le premier budget d’assurances des ménages (1.100 euros par an en moyenne contre 275 euros pour une multirisques habitation), les relèvements de tarifs vont de 1,5% (MAAF) à 6% (Generalli). En moyenne, elles devraient progresser seulement de 2,5% à 3% en 2013 au lieu de 7 à 8% les années précédentes. «La tendance de dérive de la consommation de soins est pour l’instant d’environ 2% en 2012. Si nous avons un hiver clément avec moins de grippes et de gastro-entérites que l’an dernier, cela pourrait même être un peu moins», explique Robert Mainguy d’April Santé Prévoyance.

M.B.
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr