Sites Internet des trois principales agences de notation du monde : Fitch Ratings, Moody's et Standard & Poor’s. Ces agences sont chargées d'évaluer et de noter la sante financière d'entreprises, d'institutions, de collectivités, Etats compris. 
Sites Internet des trois principales agences de notation du monde : Fitch Ratings, Moody's et Standard & Poor’s. Ces agences sont chargées d'évaluer et de noter la sante financière d'entreprises, d'institutions, de collectivités, Etats compris.  - JPDN/SIPA

ECONOMIE Et abaisse la note de crédit de la France d'un cran, à Aa1...

Moody's a abaissé lundi la note de crédit de la France de AAA à Aa1, estimant que les perspectives de croissance économique à long terme du pays étaient notamment affectées par une perte de compétitivité graduelle et continue ainsi que par des rigidités à long terme de ses marchés du travail, des biens et des services.

L'agence de notation a ajouté que cette nouvelle note était assortie d'une perspective négative.

Moody's a toutefois souligné que l'ampleur limitée du déclassement de la France reflétait le programme de réformes suivi par le gouvernement ainsi que les perspectives de croissance à long terme.

«Pas une surrpise», selon un proche d'Hollande

La dégradation de la note souveraine de la France n'est pas une surprise et le diagnostic de l'agence de notation rejoint celui du gouvernement, a-t-on déclaré mardi dans l'entourage de François Hollande. «Cette dégradation de l'agence Moody's sanctionne les errements du passé (...) ce n'est pas une surprise puisque le diagnostic rejoint celui du gouvernement et celui du rapport Gallois», a dit ce proche du président français. «Cela valide notre stratégie économique de restaurer notre compétitivité et de mettre en oeuvre des réformes structurelles», a-t-il ajouté. «Jamais un gouvernement n'aura engagé en si peu de temps autant de réformes structurelles en France.»

Fitch se prononcera en 2013

Pierre Moscovici, ministre des Finances a dit prendre acte de la décision de Moody's, tout en déclarant que la dette française demeurait parmi les plus liquides et les plus sûres de la zone euro.

L'agence Moody's avait abaissé le 13 février la perspective de la note française de stable à négative tout en restant à Aaa à l'époque.

Standard & Poor's avait abaissé d'un cran le 13 janvier la note de la France, de AAA à AA+, en réaction à l'aggravation des problèmes politiques, financiers et monétaires de la zone euro.

Quant à Fitch Ratings, la troisième des grandes agences de notation internationales, elle prévoit de se prononcer courant 2013 sur l'évolution de la note AAA qu'elle attribue à l'Etat français, placée sous perspective négative.

Mots-clés :