Reuters

Barack Obama s'est finalement imposé en Floride face au républicain Mitt Romney lors du scrutin présidentiel de mardi dernier, selon l'agence Associated Press et NBC News, ce qui lui donne 332 voix de «grands électeurs» contre 206 pour son rival.

Les chiffres officiels ne sont pas encore rendus publics dans cet Etat où le dépouillement des suffrages se poursuivait toujours dans trois comtés.

Si ce résultat se confirme, Obama aura réalisé une performance quasi parfaite dans les «Swing States», ces Etats pivots où l'électorat bascule d'un camp à l'autre au gré des scrutins: seule la Caroline du Nord a majoritairement voté pour le candidat républicain tandis que le président sortant l'emportait dans l'Ohio, la Virginie, l'Iowa, le Nevada, le Wisconsin ou encore le Colorado et le New Hampshire.