Reuters

 Parisot Mattaincourt, filiale vosgienne du fabricant de meubles en kit Parisot, a été placée en redressement judiciaire mercredi par le tribunal de commerce d'Epinal, pour une période de six mois.

Spécialisée dans le mobilier de cuisines, l'entreprise de Mattaincourt emploie 380 salariés. Le tribunal a fixé la date d'une audience intermédiaire au 8 janvier.

La holding de tête et deux autres unités de production situées en Haute-Saône avaient obtenu mardi l'ouverture d'une procédure de sauvegarde devant le tribunal de commerce de Vesoul.

Le groupe Parisot, qui emploie 2.100 personnes, a été repris en 2011 par le français Windhurst Industries, avec le soutien du FSI (Fonds stratégique d'investissement).
Il vient d'engager un plan de restructuration de ses sites de production, dit souffrir d'un retournement brutal du marché et prévoit un chiffre d'affaires de 210 millions d'euros en 2012 contre 278 millions d'euros en 2011.