Groupama va supprimer 60 à 90 postes dans sa banque

0 contributions
Publié le 29 octobre 2012.

Groupama, prié l'an dernier par les régulateurs de renforcer sa solvabilité financière affaiblie par la crise financière, va mettre en place un plan de départs volontaires au sein de sa filiale bancaire Groupama Banque, a déclaré lundi un porte-parole de l'assureur français. Ce plan de départs volontaires devrait concerner entre 60 et 90 postes, a ajouté le porte-parole, confirmant des informations du quotidien Les Echos sur son site internet.

Groupama, dont la filiale bancaire comptait 704 collaborateurs à fin 2011, n'a pas souhaité à ce stade donner plus de détails sur les suppressions de postes envisagées. «Le détail n'est pas connu aujourd'hui. C'est trop tôt. C'est le principe du PDV (plan de départs volontaires, NDLR) qui a été annoncé», a dit à Reuters le porte-parole de Groupama.

Réduction des pertes

Depuis l'an dernier, pour améliorer sa solidité financière, l'assureur a entamé une restructuration de ses activités et procédé à plusieurs cessions d'actifs. Il a ainsi cédé ses activités d'assurance non vie en Grande-Bretagne au groupe belge Aegas. Groupama a aussi vendu en début d'année sa filiale Gan Eurocourtage à l'allemand Allianz et fusionné en 2011 sa filiale Silic avec Icade, la société foncière détenue par la Caisse des dépôts (CDC).

Plombé par les dépréciations liées à son exposition à la Grèce et à la chute des marchés financiers, le groupe avait terminé l'année 2011 sur une perte nette de 1,81 milliard d'euros. Pour les six premiers mois de l'année, le groupe a réduit ses pertes à 87 millions d'euros.

Avec Reuters
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr