Ce jeudi s’engagent des négociations entre patronat et syndicat, visant à «sécuriser l’emploi». En vue notamment, la multiplication des CDD, qui deviendrait la norme dans certains secteurs. En 2011, trois embauches sur quatre étaient des CDD (mais plus de 80% des emplois déjà pourvus en France sont des CDI). Michel Sapin, ministre du Travail, a déjà exprimé sa volonté d’alléger les charges sur les CDI, afin de pousser les employeurs à le préférer à l’emploi à durée déterminée.

Principalement concernés, les jeunes, qui à la sortie de leurs études, se dirigent souvent vers des contrats précaires. Comme le stage, le CDD peut alors devenir un moyen de se lancer dans la vie active, consenti ou passage obligé. Presque la nouvelle période d’essai. Reste l’instabilité et le manque de vison à long terme, voire l’absence d’évolution salariale, quand les CDD se succèdent. Trouver un logement,  prévoir ses vacances, faire des projets, devient parfois mission impossible.

>> Vous enchaînez les contrats précaires? Financièrement, cette situation vous handicape-t-elle au quotidien? Vous aimez la liberté que vous confèrent les emplois provisoires? Vous avez effectué plusieurs CDD qui vous ont permis de décrocher un CDI? Être en CDD, galère ou rampe de lancement selon vous?

Déposez votre témoignage dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr

 

Mots-clés :