Samedi 15 septembre, à l'occasion des Journées du patrimoine, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault accueillera le public dans les salons de Matignon.
Samedi 15 septembre, à l'occasion des Journées du patrimoine, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault accueillera le public dans les salons de Matignon. - ANTONIOL ANTOINE/SIPA

20Minutes.fr

Journées européennes du patrimoine obligent, nos vieilles pierres seront à l’honneur ce week-end. L’occasion de rappeler que ces trésors historiques constituent un des poumons de notre économie avec chaque année pas moins de 15,5 milliards d’euros de retombées touristiques, selon les chiffres publiés par le ministère de la culture en 2009. Le tout avec 500.000 emplois publics et privés directs et indirects à la clé.

5 milliards de chiffre d’affaires

Il faut dire qu’avec 42.644 monuments historiques et sites protégés, la France a un vaste patrimoine à entretenir et à restaurer. Elle consacre d’ailleurs chaque année à ces opérations entre 680 et 760 millions d’euros. En ces temps de crise et de rigueur, certains jugeront sans doute ces dépenses excessives… Mais il faut également rappeler que ce patrimoine génère 5 milliards de chiffre d’affaires pour les PME du secteur de la restauration…«Ainsi, le seul chantier de la rénovation du palais de la Bernie, ancien palais des archevêques d'Albi, qui abrite aujourd'hui un musée dédié au peintre Toulouse-Lautrec, a fait travailler pendant sept ou huit ans une vingtaine de petites entreprises. L'entretien et la restauration de ces édifices permettent la survie de nombreux artisans d'art français enviés à l'étranger», détaillent Les Echos.

Vers une nouvelle loi du patrimoine

Et puis, les coupes budgétaires ont déjà commencé. Dans une interview donnée au Monde datée de mardi, Aurélie Filippetti (PS), ministre de la Culture, annonçait l'abandon de plusieurs chantiers culturels lancés par le précédent gouvernement et le report d'autres.

En attendant, le 14 septembre, c’est depuis Metz que la ministre lancera la 29e édition des Journées européennes du patrimoine. Plus exactement depuis le chantier de restauration de la cathédrale Saint-Etienne. Aurélie Filippetti présentera à cette occasion un projet de loi visant à moderniser le droit applicable au patrimoine. Les PME du secteur seront toutes ouïes.