La police a évacué samedi matin sans incident quelque 80 étudiants qui occupaient encore le patio de la Faculté de Lettres à Strasbourg, a constaté un journaliste de l'AFP.
La police a évacué samedi matin sans incident quelque 80 étudiants qui occupaient encore le patio de la Faculté de Lettres à Strasbourg, a constaté un journaliste de l'AFP. - Patrick Hertzog AFP/Archives

La date des examens approche et plusieurs universités sont encore bloquées. Selon Xavier Darcos, 28 des 85 universités sont «en partie troublées par quelques dizaines d'individus qui bloquent les cours». Des blocages qui «nuisent aux étudiants les plus fragiles», dit-il, alors que les mouvements de protestation font peser des incertitudes sur la tenue des examens et donc sur la validation de l'année universitaire.

Mélanie témoigne ainsi dans les commentaires ci-dessous: «Je suis étudiante à Paris X (Nanterre), je n'ai jamais entendu parler d
e ma fac dans les médias (peut-être est-ce voulu quand on connaît le passé sulfureux de Nanterre à ce niveau-là). Je tiens à dire que Nanterre n'a pas repris les cours, non pas à cause des étudiants mais bien à cause des profs. Il faut arrêter de jeter la pierre aux étudiants, certains font grève d'accord mais ceux qui ne font pas grève n'ont quand même pas cours tout simplement parce que les profs ne font pas cours (je parle de la "section" sciences humaines dans laquelle je suis). En ce qui concerne les examens, nous-mêmes sommes complètement dans le flou, nous avions normalement trois semaines de partiels prévues les trois dernières semaines de juin mais il semble évident que cela ne peut pas être organisé comme ça car dans certaines matières nous n'avons pas eu un cours du semestre (matière assez secondaires), dans d'autres nous avons eu les connaissances mais les profs ne veulent pas organiser d'examens car ils sont tout simplement en grève. Nous serons définitivement fixés sur nos modalités d'examens le 25 mai, en attendant on ne peut rien prévoir...(car on ne sait pas si on aura cours, examens... en juin, juillet et ceux qui doivent travailler se retrouvent dans une situation plus que délicate).»
 
De son côté, Marxeco raconte: «Je suis étudiant en psychologie à Lille 3 et cette semaine devait être consacrée aux examens et a l'issue de l'AG, voici les résultats: 596 pour le blocage et 558 contre. 534 pour la non tenue des examens et 367 pour la tenue des examens. Puis aujourd'hui, on apprend que les examens pourraient être reportés à début juin.»

 
Vous êtes étudiant ou proche d’un étudiant? Vous devriez passer des examens dans les semaines qui viennent? Continuez à nous raconter ci-dessous dans les commentaires comment ça se passe dans votre université...

 

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé