Johnny Hallyday se sent prêt à remonter sur scène. « J’avais à cœur de faire cette tournée car pour moi c’est bénéfique moralement », a-t-il confié lors de la conférence de presse de présentation de la tournée Vieilles Canailles, ce mardi.

« Je me soigne, je lutte, je me bats et j’espère bien m’en sortir »

Il faut dire que depuis qu’il a révélé, le 8 mars dernier, qu’il souffrait d’un cancer du poumon, la santé du rocker est devenue une préoccupation nationale. Le taulier reprend pourtant la route pour 17 dates, du 10 juin au 5 juillet, aux côtés de deux autres monstres sacrés de la chanson française, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc.

Le chanteur se reposera ensuite auprès des siens dans sa villa à Saint-Barthélemy. « Il n’a jamais été question d’envisager l’annulation de la tournée », a assuré le producteur du chanteur, Pierre-Alexandre Vertadier, interrogé sur d’éventuelles réserves des assurances. « Je vais du mieux possible, je me soigne, je lutte, je me bats et j’espère bien m’en sortir », a rassuré l’artiste qui a définitivement quitté la cigarette.

« Johnny, c’est Robocop a lui tout seul »

La star, qui fêtera ses 74 ans le 15 juin, est « très heureux de retrouver (ses) compères ». « Avec mes camarades les Vieilles Canailles, on s’amuse beaucoup, on fait des blagues », a raconté Johnny, revenant sur sa première rencontre avec eux, alors qu’il était âgé de 15 ans.

« Ce que j’aime chez Johnny, c’est que c’est Robocop a lui tout seul, il est recousu de partout mais c’est un battant », a confié son vieil ami Eddy Mitchell, vêtu d’un perfecto noir comme ses acolytes. « Ce que j’aime chez Eddy, c’est qu’il n’aime rien, quant à Jacques, c’est resté un enfant pudique. Jacques est très timide », a raconté Johnny Hallyday. « Toi aussi t’es timide », a rétorqué Jacques Dutronc.

« Se foutre un peu de notre gueule »

« Le but de ce spectacle, c’est de se foutre un peu de notre gueule », a plaisanté l’éternel « idole des jeunes », évoquant le Rat Pack, formation des années 1950 qui avait réuni les grandes stars américaines du moment autour de Frank Sinatra.

Le trio s’est déjà produit en 2014 à Bercy et avait entonné des chansons des uns et des autres interprétées en solo, en duo ou en trio. « C’était dommage de n’avoir fait que Paris la première fois, beaucoup de fans me demandaient de venir la faire en province », raconte Johnny Hallyday, à l’initiative de cette nouvelle tournée.

>> A lire aussi : Johnny Hallyday se lâche sur la nouvelle chanson de Katy Perry et fait plaisir à ses fans

« Il y aura un grand orchestre, les trois compères entrent en scène et entonnent Les Play-boys de Dutronc et après on enchaîne », a décrit Eddy Mitchell, et précisant que c’était « plus ou moins le même spectacle ». Un show qui sera retransmis en direct sur TF1 le 24 juin.