Un ours noir photographié en Alaska.
Un ours noir photographié en Alaska. - Becky Bohrer/AP/SIPA

A.G. avec AFP

La compagnie Atchaka s’apprêtait à présenter Valentin aux festivaliers de Rock en Seine. Mais l’ours noir ne viendra pas. D’après l’AFP, l’animation a été déprogrammée du festival de musique qui se tient chaque année à Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine. C’est le directeur et fondateur de Rock en Seine lui-même, François Missonnier, qui l’a annoncé ce mardi.

Pendant trois jours, le festival prévoyait d’installer sur le Domaine de Saint-Cloud un cirque, le Rock’n’roll Circus, comprenant entre autres la compagnie Atchaka. Le site du festival, pas encore à jour, décrit leur numéro: «Le montreur d'ours et la charmeuse de perroquets présenteront leur insolite ménagerie au cours de troublants numéros dansés.»

Une animation qui n’est pas du tout au goût de Peta, une association de défense des animaux, qui demandait l’annulation du spectacle depuis plusieurs jours. «Exposer un ours ou tout autre animal au chaos et au bruit d’un festival de musique est cruel, et nous vous demandons d’annuler cette attraction et d’imposer une politique contre le fait de soumettre des animaux en stress en les exposant à Rock en Seine», peut-on lire dans le courrier que l’association a adressé à François Missonnier.

«Les dresseurs emploient la punition physique, la terreur et l’intimidation» 

Peta a ajouté: «Qu’ils soient nés en captivité ou non, les ours sont des animaux sauvages qui n’exécutent des  numéros seulement une fois que leur esprit indépendant ait été totalement brisé. Les dresseurs emploient la punition physique, la terreur et l’intimidation pour que les animaux restent apeurés». Selon l’association, le festival mettait en péril sa réputation en programmant un tel spectacle.

Interrogé par l’AFP, François Missonnier affirme que sa décision «n’est pas liée» à ce courrier. «La compagnie qui devait monter le spectacle avec l’ours est reconnue. Elle traite bien les animaux», a-t-il déclaré.

Les ours ne sont plus les bienvenus à Rock en Seine, certes, mais Green Day, Placebo et les Blacks Keys, seront eux bien au festival, qui fêtera ses dix ans du 24 au 26 août.