Amy Winehouse en concert lors des Eurockéennes de Belfort, le 29 juin 2007
Amy Winehouse en concert lors des Eurockéennes de Belfort, le 29 juin 2007 - POL EMILE/SIPA

Avec Reuters

Un an après la mort brutale d'Amy Winehouse à l'âge de 27 ans, les disques laissés par la chanteuse anglaise à la voix soul ont connu un net regain d'intérêt aux Etats-Unis.

Sur les douze mois écoulés depuis le 23 juillet 2011, date de sa mort à Londres, quelque 1,15 million de téléchargements et 855.000 disques ont été achetés, selon les chiffres publiés lundi par Nielsen SoundScan.

Deux albums en 2003 et 2006

A titre de comparaison, il s'était vendu 58.000 disques de Winehouse en 2010 et 44.000 dans les mois précédant sa mort en 2011.

Dans les huit jours qui ont suivi sa mort, précise Nielsen SoundScan, 110.000 albums ont été vendus aux Etats-Unis.

Amy Winehouse n'a enregistré que deux albums, «Frank» en 2003 et «Back To Black» en 2006.

Un album posthume, "Lioness: Hidden Treasures", a été produit après sa mort à partir de chutes de ses sessions d'enregistrement en studio. Il s'en est vendu 423.000 sur le seul marché nord-américain.