L'écrivain et journaliste Jean Ferniot, qui a mené une carrière de chroniqueur politique mais aussi de critique gastronomique, est décédé samedi à Paris à l'âge de 93 ans
L'écrivain et journaliste Jean Ferniot, qui a mené une carrière de chroniqueur politique mais aussi de critique gastronomique, est décédé samedi à Paris à l'âge de 93 ans - Pierre Verdy afp.com

© 2012 AFP

L'écrivain et journaliste Jean Ferniot, qui a mené une carrière de chroniqueur politique mais aussi de critique gastronomique, est décédé samedi à Paris à l'âge de 93 ans, ont annoncé ses proches à l'AFP.

Auteur d'une trentaine de livres, parmi lesquels L'ombre portée, Prix Interallié 1961, il était membre du jury de ce prix depuis 1970. Né le 10 octobre 1918 à Paris (XIVe arrondissement), Jean Ferniot débute sa carrière à l'Agence France-Presse en 1944. L'année suivante, il est nommé chef du service politique du quotidien Franc-Tireur, avant de devenir chroniqueur politique à L'Express (1957-58). Il est chef du service politique de France-Soir de 1959 à 1963, puis corédacteur en chef de L'Express (1963-66).

Père du journaliste Vincent Ferniot

Jean Ferniot fait son entrée à Radio-Luxembourg en 1967 et sera jusqu'en 1983 l'un des chroniqueurs radio les plus écoutés. Il est aussi éditorialiste à France-Soir (1967-70), puis rédacteur en chef, adjoint au directeur général de ce quotidien (1969-70). Parallèlement, il tient une chronique gastronomique dans L'Express de 1963 à 1969.

A partir des années 1970, Jean Ferniot aborde la télévision. Directeur de la collection L'Air du temps chez Gallimard (1973-77), puis de la collection Humeurs chez Grasset (1978-83), Jean Ferniot est ensuite directeur, puis conseiller de la rédaction de Cuisine et Vins de France pendant dix ans (1981-1991).

Président du conseil de surveillance de L'Evénément du Jeudi de 1992 à 1994, Jean Ferniot préside aussi la commission de terminologie au conseil national du tourisme de 1991 à 1997. Marié à trois reprises, il était père de cinq enfants, dont le journaliste gastronomique Vincent Ferniot.