Tsilla Chelton le 24 septembre 2008 au Festival de San Sebastian. 
 
Tsilla Chelton le 24 septembre 2008 au Festival de San Sebastian.    - MALTESE FABRIZIO/SIPA

A.L

Tsilla Chelton est décédée dimanche, annonce ce lundi le site RTBF.be. Le nom de cette actrice française vous est peut-être inconnu, mais sans doute son visage vous est-il familier. En parallèle d’une longue carrière sur les planches (elle a notamment joué dans 11 pièces d’Eugène Ionesco) la comédienne a joué au cinéma dans La guerre des boutons (1962) ou Alexandre le bienheureux, mais c’est pour son rôle de vieillarde infecte dans Tatie Danielle d’Etienne Chatiliez en 1990 que la plupart se souviennent d’elle. Rôle pour lequel elle avait reçu le César de la meilleure actrice, avant d’obtenir quatre ans plus tard la récompense équivalente au théâtre: le Molière pour son rôle dans «Les Chaises», en 1994.

A plus de 90 ans, l’actrice continuait les tournages. Son rôle dans le film franco-turc La Boîte de Pandore lui avait valu le prix de la meilleure interprétation féminine au Festival de San Sebastian en 2008, et elle avait depuis joué dans Sœur Sourire de Stijn Coninx, Persécution de Patrice Chéreau et Landes de François-Xavier Vives, qui sortira prochainement.

Bien avant d’être connue au cinéma, «Tatie Danielle» avait ouvert son cours de théâtre. Au début des années 1970, elle comptait parmi ses élèves les acteurs de la future troupe du Splendid: Gérard Jugnot, Michel Blanc, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel, ou encore Thierry Lhermitte.