Le comédien Maurice Chevit le 9 mai 2005, lors de la cérémonie des Molières, au théâtre Mogador, à Paris.
Le comédien Maurice Chevit le 9 mai 2005, lors de la cérémonie des Molières, au théâtre Mogador, à Paris. - PIERRE VERDY / AFP

N. Beu.

Le public se souvient de lui pour son apparition dans Les Bronzés font du ski et la scène du fil dentaire dans la fondue savoyarde, mais il était surtout un grand acteur de théâtre multi-récompensé. Maurice Chevit est mort à l’âge de 88 ans, a annoncé lundi son fils Frédéric.

Chevit avait débuté dans les années 50 et 60 au cinéma dans des petites rôles, avant d’accéder à la reconnaissance dans les années 70 pour le rôle du général Bauvergne dans Le coup de sirocco, d’Alexandre Arcady, et surtout de Marius, le compagnon blagueur du personnage joué par Dominique Lavanant dans Les Bronzés font du ski, de Patrice Leconte.

Comédien de séries et de téléfilms, Chevit triompha par la suite surtout au théâtre. Sa carrière connut son apogée en 2002, année où il obtint le Molière du meilleur comédien dans un second rôle pour «Conversation avec mon père» de Herb Gardner, mis en scène par Marcel Bluwal. Une performance qu’il rééditera en 2005, pour son interprétation dans la pièce «Brooklyn Boy», de Donald Margulies.