L'une des mamies désopilantes.
L'une des mamies désopilantes. - ARTE

Trois mamies racontent à tour de rôle une histoire drôle, imitant sans sourciller un gorille en rut ou parlant sodomie avec un naturel déroutant. C'est le principe de la toute première série courte de la très sérieuse chaîne franco-allemande… Le format : 1 minute 30, 41 épisodes diffusés du lundi au vendredi à 19 h 40. Ce lundi, « La minute vieille » amorce une double révolution. Celle du « très court », car Arte s'y met à son tour. Dans les traces de « Bref », « Scènes de Ménages », cinq autres séries courtes sont déjà prévues.
Et surtout, « l'humour débarque sur Arte ! », s'enthousiasme Hélène Vayssières, chargée des courts et moyens métrages depuis 1996. « C'est une petite révolution, qui va changer notre image de chaîne sérieuse et intello, l'ouvrir à un autre public. Et sans perdre notre âme, car le programme est vraiment de qualité. » « Quelle est l'antithèse d'une blague salace ? Une vieille dame qui incarne la droiture, le respect, la politesse », lance le réalisateur Fabrice Maruca. Certes. Mais encore fallait-il convaincre Arte. La chaîne a douté, « a voulu édulcorer un peu » raconte-t-il. « On s'est demandé si c'était l'image d'Arte », confirme Hélène Vayssières, aujourd'hui conquise : « Elles disent des gros mots, mais ce n'est jamais vulgaire. On rit, et on est attendri. » A. L.