Le mont Bessou , sommet du plateau de Millevaches, culmine à 977 m.
Le mont Bessou , sommet du plateau de Millevaches, culmine à 977 m. - PNR MILLEVACHES

La rédaction du Routard

Avec le retour des beaux jours, on vous propose de partir vous dégourdir les jambes dans le Limousin. Le parc naturel régional de Millevaches offre de multiples possibilités de belles randonnées. Ce poumon vert de 3 150 km2 est une merveille sauvage pour qui veut découvrir cette zone verte et humide, où se mêlent landes, forêts de feuillus et tourbières. Les plus gourmands y trouveront même champignons et fruits sauvages. Côté faune, la loutre, symbole du territoire, a élu domicile dans cette région, ainsi que quelques beaux lézards. Le parc abrite aussi une riche faune aquatique ainsi que de nombreuses espèces d'oiseaux (chouette, busard, engoulevent…). Le mont Bessou et le puy Pendu culminent tous deux à 977 m. A cette altitude, les paysages ont une beauté sauvage qui peut rappeler le Grand Nord.

Grassette gluante
La curiosité naturelle du coin est la tourbière du Longeyroux, vieille de 7 000 à 8 000 ans. Pour l'explorer, deux solutions s'offrent à vous : soit une boucle de 15 km depuis Chavagnac, soit un sentier pédagogique de 6 km avec des panneaux au départ de Celle. Dans tous les cas, munissez vous de bottes, même par temps sec, car vous êtes dans une sorte de marécage, résultat de la décomposition de végétaux. En été, la tourbière se couvre du violet de la bruyère callune pour composer un magnifique paysage en Technicolor. On y découvre aussi des plantes carnivores, comme le Drosera capensis, une plante poilue, et la grassette gluante. La porte d'entrée du plateau, Meymac, est une charmante petite ville qui vit essentiellement du travail du bois et dont les très belles salles de l'ancienne abbaye abritent les expositions du centre d'art contemporain. Et pour ceux qu'une baignade tenterait, le lac de Sèchemailles, avec sa base de loisirs, n'est pas bien loin.