Le palais fédéral, construit au XIXe siècle. Le centre-ville, lui, a gardé des airs médiévaux.
Le palais fédéral, construit au XIXe siècle. Le centre-ville, lui, a gardé des airs médiévaux. - SUPERSTOCK / SIPAM. BUHOLZER / REUTERS

La rédaction du Routard

Blottie dans une boucle de l'Aar, Berne a des allures de provinciale endimanchée dans un habit de capitale. Derrière son air propret, la capitale de la Confédération helvétique est une ville d'ouverture, où les autorités ont privilégié le dialogue avec la jeunesse et les artistes. L'art alternatif s'y épanouit partout, dans la rue, à l'intérieur d'une multitude de petites caves et jusque dans les préaux d'écoles. Le Gurtenfestival, qui a lieu cette année du 12 au 15 juillet, est le fer de lance des grands festivals de musique de la ville. Il réunit des pointures nationales et internationales dans des styles variés. Un bon alibi pour une escapade estivale. Inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, avec ses artères médiévales, la vieille ville présente un grand nombre de monuments dignes d'intérêt. Si la fosse aux ours reste la destination la plus touristique, l'endroit le plus pittoresque est sans nul doute ce que les Bernois appellent « Die Front ». Ce quartier s'étend de la Waisenhausplatz à la Bärenplatz. Ici, le Tout-Berne vaque à ses occupations en jetant un coup d'œil distrait sur une partie d'échecs géants en cours.

Horloge astronomique
Entre les deux places, la tour de la Prison, construite en 1256, fut d'abord une des portes de la ville, avant de servir de prison à partir du XVIIe siècle. Aujourd'hui, elle est utilisée pour diverses activités culturelles. La Marktgasse, la rue commerçante, aboutit à la tour de l'Horloge, le plus vieux monument de Berne (1220). L'horloge astronomique (1530) possède un mécanisme extrêmement ingénieux qui reproduit le mouvement des astres dans le ciel. Des figurines défilent quatre minutes avant les heures pleines. Côté musées, impossible de faire l'impasse sur le Kunstmuseum (musée des Beaux-Arts) qui accueille des collections de renommée internationale. A quelques minutes du centre-ville par le bus n°12, le centre Paul-Klee est un édifice résolument moderne réalisé par Renzo Piano. Les expositions temporaires permettent d'admirer par roulement les 4 500 œuvres que possède le musée.