Stéphane Guillon se fait dégager du métro

POLEMIQUE A peine placardées, les affiches de son prochain spectacle à l'Olympia ont été retirées du métro parisien ce jeudi matin...

Anaëlle Grondin

— 

L'affiche du spectacle de Stéphane Guillon qui a été retirée du métro parisien le 26 janvier en raison de son accroche à caractère politique.

L'affiche du spectacle de Stéphane Guillon qui a été retirée du métro parisien le 26 janvier en raison de son accroche à caractère politique. — StephaneGuillon.fr

L’humoriste qui agace les politiques n’est pas content. «Mon affiche a été censurée dans le métro sans explication. Je suis triste pour tous les gens qui travaillent avec moi sur ce spectacle», a écrit Stéphane Guillon sur son compte Twitter ce jeudi après-midi. Il poursuit dans un autre tweet: «Des affiches ont été posées puis arrachées. Il s’agit de l’affiche du spectacle, présente sur mon site.» Contacté par 20 Minutes, Metrobus confirme l’information. La régie publicitaire de la RATP explique que «la campagne a été refusée en raison de l’accroche». En cause, de gros caractères rouges en tête d’affiche qui disent: «En mai 2012, Stéphane Guillon s’en va aussi…» 

Les slogans politiques et religieux interdits dans le métro parisien

«La convention qui nous lie à la RATP stipule qu’il est interdit d’avoir des slogans politiques et religieux, s’est justifié Metrobus. L’agence Mermon, qui s’occupe de la communication de ce spectacle, n’a pas envoyé les affiches en amont à notre agence juridique.» La campagne a donc été arrachée des murs une fois en place dans les couloirs du métro.

Au total, 300 affiches devaient être visibles pour une durée de 15 jours. Mais tant que l’agence de Stéphane Guillon n’en fournira pas une autre qui ne fasse pas d’allusion à la politique, l’humoriste peut dire adieu à sa promo. Mais en a-t-il vraiment besoin au fond? Surtout après cette nouvelle polémique…