- NICHOLAS JASON/SIPA

Sandrine Cochard

On peut être la comédie musicale la plus chère de l’histoire et ne pas être épargnée par les pépins techniques. Ainsi le spectacle Spider-Man, qui a coûté 65 millions de dollars, a connu un incident surprenant lors de sa première, samedi soir à Broadway, à New York.
 
Pépins techniques

 
Le show a enchaîné les pépins: il a d’abord débuté avec 24 minutes de retard puis a dû faire pas moins de quatre pauses durant l’acte I (dont une pour libérer un des acteurs de son harnais aérien!). Mais le summum du ridicule a été atteint à la fin de l’acte I, lorsque le mécanisme permettant aux acteurs de «voler» dans les airs, s’est bloqué, laissant les comédiens suspendus au-dessus de la scène dans la plus grand consternation des spectateurs, rapporte le New York Times. Le spectacle a dû être arrêté quelques minutes, le temps que des techniciens interviennent sur la scène pour remettre Spider-Man sur pied, sous les rires et les huées du public. Le comédien libéré, la production a ordonné un entracte qui a duré 34 minutes!
 
Enfin, l’acte II a été pénalisé par des problèmes de sons, un sifflement persistant. La comédie musicale a été de nouveau arrêtée pour redémarrer le son. Les producteurs de ce show, très ambitieux d’un point de vue technique, pensaient pourtant être à l’abri de tels problèmes. Ils n’avaient d’ailleurs pas hésité à repousser la date de la première de 14 jours pour peaufiner les derniers préparatifs. Un délai apparemment insuffisant pour être à la hauteur des attentes.