Sa vie ne tient qu'à un coup de fil. Dans le film Buried de Rodrigo Cortès, Paul Conroy, enterré vivant, a une heure et demie pour s'en sortir à l'aide d'un téléphone portable et d'un briquet. Une fiction claustrophobiquement incorrecte et une promo virale de son distributeur Studio 27 (filiale d'Orange) signée de l'agence Eggs. Via une bande-annonce interactive*, on rentre son numéro de portable avant de recevoir un coup de fil flippé à souhait (on sent presque des gouttes de sueur tomber) de Paul. Il hurle « faut que tu m'aides », nous incite à taper 1 pour utiliser son briquet, à le localiser via Facebook.
Paul a déjà « passé » 210 000 appels depuis le 22 septembre et Buried est en tête des films les plus attendus sur allocine.com. « On espère transformer cet intérêt en entrées !, lance Frédérique Dumas, directrice de Studio 27. Outre le fait que le héros utilise son portable, c'est un film de genre dont la cible peut être touchée par ce jeu. » Orange va lancer d'autres pro­mos virales, avec de la géolocalisation, notamment pour le film en 3D The Prodigies.Anne Kerloc'h