- FAYOLLE PASCAL/SIPA

Les internautes français disposeront-ils bientôt d’un réseau digne de celui qui existe en Chine? L’idée fait frémir. Elle a pourtant été lancée mardi par un député UMP, Jacques Myard, sur Radio Courtoisie. «La vérité est qu'aujourd’hui le réseau Internet est totalement pourri. Et quand je dis pourri, c’est que peut-être nous avons tous dans notre réseau Internet des chevaux de Troie qui vont se réveiller peut-être demain matin. C’est un réel problème», explique le député de la cinquième circonscription des Yvelines, comme le note Le Nouvel Obs, jeudi.
 
«Menace terroriste»
 
A en croire Jacques Myard, il y aurait urgence à agir. «C'est un réseau qui n'est absolument pas sécurisé», à la merci d'«une menace terroriste» semblable aux récentes attaques informatiques chinoises. Sa solution est simple: il faut «nationaliser ce réseau» pour «avoir la capacité de mieux le maîtriser». Pourquoi la France s’en priverait-elle, «les Chinois l'ont fait...», n’a pas peur de lâcher Jacques Myard.
 
Selon lui, cette nationalisation permettrait également de contrer «la mainmise américaine» sur les données échangées sur le Net. Contacté par Nouvelobs.com, le groupe UMP à l'Assemblée nationale explique que «ce n'est pas une position propre au groupe, le sujet n'ayant pas été abordé».
 
Député très à droite
 
Jacques Myard est connu pour ses prises de positions radicales. Récemment, il a été le seul député de la mission parlementaire sur le voile intégral à se prononcer sur son interdiction. «Nous sommes face à une dérive qui monte en puissance et si l'on n'apporte pas fermement un arrêt, la dérive continuera», a-t-il fait valoir, le 16 décembre dernier alors que la mission parlementaire peine à se mettre d’accord. Une position extrême parmi d’autres, comme les liste le site du Post.fr.


Mots-clés :