Les «Hots d'or» couronnent Tarra White, Manuel Ferrara et John B. Root

22 contributions
Publié le 21 octobre 2009.

PORN CULTURE - La cérémonie s'est déroulée mardi soir à Paris...

Après huit années d'abstinence, les «Hots d’or» étaient de retour, mardi soir. Un millier de professionnels européens et américains du cinéma pornographique, acteurs et réalisateurs, s’étaient donnés rendez-vous sous les ors de la salle Wagram, à Paris, pour recevoir leurs récompenses.
 
«Mauvaise vie»

 
Présidée et présentée par Brigitte Lahaie, icône française du X reconvertie dans la sexologie sur RMC, l'édition 2010 a couronné les stars du moment: la tchèque Tarra White (élue meilleure actrice et meilleure performeuse européenne), Manuel Ferrara (élu meilleur réalisateur de gonzo américain, meilleur performeur français) et John B.Root, récompensé pour la première fois comme meilleur réalisateur français après 25 ans de carrière.
 
«Les "Hot d'or" se sont faits attendre mais rien de tel que l'absence pour faire monter le désir», a dit Brigitte Lahaie en déclarant ouverte la cérémonie. Et d’ajouter: «Le porno n'est pas entré dans la culture mais de nombreux films sont devenus cultes. Nous fêtons ce soir la mauvaise vie!»
 
Le «Hot d'or» du meilleur film européen est allé à Billionnaire de l'Espagnol Alessandro del Mar (studio Private), long métrage également distingué pour le meilleur scénario européen et meilleure actrice (Tarra Wihte). Les meilleurs acteurs européens sont Choky Ice et Jesse Jane.
 
La meilleure actrice française
 
Sébastien Barrio, dans Blanche, Alice et les Autres, a décroché le «Hot d'Or» du meilleur acteur français, tandis que Katsuni a été désignée meilleure actrice française (lire son interview en cliquant ici). Les studios Marc Dorcel qui fêtent 40 ans d'actvités dans le X, ont reçu le "Hot d'Or" du meilleur film français pour Ritual de Moire Candy.
 
Des "Hot d'or" d'honneur ont été décernés à Gérard Kikoïne, l'un des plus célèbres réalisateurs pornographiques français dès 1974, et à Piotr Stanislas, acteur légendaire de l'âge d'or du X. Ovidie, Estelle Desanges et Sophie Bramly, créatrice du studio français Second Sex qui confie la réalisation de films X à des femmes.
 
Equivalent européen des AVN Awards - les «Oscars du porno» décernés chaque année à Las Vegas -, la dernière cérémonie des «Hot d'Or» avait été organisée en 2001 à Cannes.
 
Sa. C.
Mots-clés
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr