Un exemple de réalité augmentée
 Un exemple de réalité augmentée - DR

Il a trois yeux, est tout vert, bouge les bras mais ne parle pas. Ce bonhomme a tout d’un extra-terrestre, et pourtant, il n’est pas une invention délirante issue du film «La Soupe aux Choux». Il est le fruit de la réalité augmentée. La réaquoi? Une technologie qui permet de faire apparaître un personnage virtuel dans un univers réel.
 
Concrètement, cela ressemble à l’incrustation du lapin de «Roger Rabbit» dans un décor non animé, sauf qu’avec la réalité augmentée, cette incrustation se fait en temps réel. Pas besoin, donc, de monter des images via un logiciel complexe, c’est instantané.

Travaux pratiques

La preuve avec le site de cette société australienne, qui permet à n’importe quel internaute de voir apparaître un personnage de réalité augmentée. Seuls accessoires nécessaires: un ordi bien sûr, une webcam, et une feuille blanche sur laquelle on aura préalablement imprimé un signe en noir et blanc (pas n’importe lequel, celui-ci).

Ensuite, il suffit de montrer le signe imprimé à la webcam et, suprise, à l’écran apparaît un personnage animé. >> Voir la vidéo de démonstration de 20minutes.fr >>


20minutes.fr teste la réalité augmentée

En fait, le signe imprimé n’est pas un code magique que décrypterait la caméra pour reconstituer la forme d’un être en 3D, c’est simplement un repère qui sert de «support» au personnage pour que celui-ci «sache» où se poser dans l’espace.
 
Les trois règles

Même si la réalité augmentée a des airs de magie, elle répond en fait à trois règles précises, telles que définies par Ronald Azuma, chercheur américain à l'université de Caroline du Nord.
1. Elle combine réel et virtuel
2. Elle se fait en temps réel
3. Elle respecte les perspectives. Plus le bonhomme vert est près de l’écran, plus il doit être gros, et plus on l’éloigne de la webcam, plus sa taille diminue.
 
Les applications


Bon, et à part amuser les enfants à Noël, à quoi ça sert?
C’est là que cela devient futuriste. Imaginez que vous vouliez acheter un canapé dans un magasin mais que vous ne savez pas si le meuble va aller dans votre salon. Pas de panique, le magasin vous fournit le signe du canapé à imprimer, signe que vous présentez, chez vous, à votre webcam. Le canapé virtuel apparaît alors dans votre maison. Cela s’appelle visualiser avant d’acheter.
Autre terrain d’application: les jeux vidéo, comme l’a déjà imaginé Sony avec le jeu EyePet sur Playstation, comme en témoigne cette vidéo.
 
Plus loin encore, la réalité augmentée pourrait remplacer les maquettes pour les projets d’architecture. Exemple avec cette vidéo tournée par la société Total Immersion, où le directeur technique explique qu’il suffit d’un repère pour «lever un building virtuel à partir de fondations réelles». Le tout in situ. Vertigineux.


Réalité Augmentée / Total Immersion
 

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé