«Destination Eurovision»: «20 Minutes» a noté les chansons des neuf premiers candidats

CONCOURS Samedi, dès 21 h, sur France 2, les neuf premiers candidats de « Destination Eurovision » se disputeront les quatre places qualificatives pour la finale. « 20 Minutes » a assisté à l’enregistrement et vous livre ses impressions sur les chansons de chaque artiste…

Fabien Randanne

— 

Les artistes participant à la première demi-finale de «Destination Eurovision»: (de g. à dr.) Ehla, Lisandro Cuxi, Enéa, Louka, Masoé, Noée, Emmy Liyana, Malo' et les Pheno Men.

Les artistes participant à la première demi-finale de «Destination Eurovision»: (de g. à dr.) Ehla, Lisandro Cuxi, Enéa, Louka, Masoé, Noée, Emmy Liyana, Malo' et les Pheno Men. — SCARELLA Gilles - FTV

La France fait ce samedi soir un pas vers Lisbonne avec la première demi-finale de Destination Eurovision diffusée sur  France 2 dès 21h. Les téléspectateurs n’ont pas encore leur mot à dire, mais ce premier round leur permettra de jauger des forces en présence. Car, lors de la grande finale du 27 janvier, ils pourront voter pour désigner la chanson qui défendra les chances tricolores à l’ Eurovision en mai dans la capitale portugaise. Pour l’heure, le sort des neuf premiers candidats est dans les mains de six jurés (dont Amir, Isabelle Boulay et Christophe Willem) : seuls quatre décrocheront leur ticket pour la finale.

20 Minutes a assisté au tournage lundi. On en a profité pour rencontrer chaque artiste en coulisses et leur demander de choisir trois mots définissant leurs chansons. Voici aussi les commentaires et notes attribuées par l'auteur de ces lignes à chaque chanson en fonction de ses goûts personnels et de leur potentiel « eurovisionnesque » estimé. Ces évaluations, à la subjectivité revendiquée, ne dévoilent en rien le résultat final. 

  • Masoé chante Paradise

Sa prestation : Le jeune Palois a coécrit Paradise avec Dany Synthé, le compositeur et producteur qui a bossé avec Maître Gims, MHD ou les Kids United. Le résultat est efficace, moderne, donne envie de bouger, et l'artiste dégage quelque chose de très sympathique. Cela fait donc plein de bons points.
Notre note : 6.5/10 

Il a dit en coulisses : « Je suis d’origine portugaise, alors si je suis choisi pour représenter la France à Lisbonne, toute ma famille prendra ses billets d’avion dès le lendemain de ma victoire à Destination Eurovision. »

Les trois mots que Masoé a choisis pour désigner sa chanson : « Coup. De. Foudre. »

 

  • Noée chante L’un près de l’autre

Sa prestation : Celle qui fut demi-finaliste de Nouvelle Star en 2016 livre une prestation solaire en imposant, en douceur, son charisme. L’un près de l’autre est une valse sucrée qui a les moyens de séduire le public étranger souvent friand de ballades lorsqu’il s’agit de chansons françaises.

Notre note : 8/10

Elle a dit en coulisses : « France Gall est mon idole. J’ai été très touchée par sa disparition. Rien que d’en parler ça m’émeut. »

Les trois mots que Noée a choisis pour désigner sa chanson : « Douceur. Simplicité. Emotion ».

  • Lisandro chante Eva

Sa prestation : Le côté showman du dernier gagnant de The Voice est évident. Côté choré, il a quelques petites choses à caler pour que cela soit parfaitement carré (oui, on est exigeant car on connaît son potentiel). La chanson sonne très Eurovision, ce qui est sa force et sa faiblesse car, dans ce concours, il est souvent recommandé de se démarquer. Mais avec la mise en scène adéquate, le morceau peut prendre toute son ampleur.

Notre note : 7.5/10

Il a dit en coulisses : « Je suis né à Lisbonne. J’espère que cette attache avec le Portugal peut-être un atout pour gagner. Si je vais là-bas, je me donnerai à fond ! »

Les trois mots que Lisandro a choisis pour désigner sa chanson : « Emotion. Sincérité. Passion ».

  • Malo’ chante Ciao

Sa prestation : Avec Ciao, ballade au piano qui s’envole sur le refrain, Malo’, le protégé de Jean-Louis Aubert, livre une prestation de qualité et moderne. Il a une façon bien à lui de se mouvoir sur scène, son timbre est envoûtant et le morceau reste en mémoire (même si on n’est pas sûr d’avoir compris toutes les paroles).

Notre note : 8.5/10

Il a dit en coulisses : « Ma chanson évoque une de mes relations amoureuses avec une Italienne. On parlait anglais ensemble. C’est pour ça que le refrain n’est pas en français. »

Les trois mots que Malo’ a choisi pour désigner sa chanson : « Intense. Emouvante. Sincère ».

  • Emmy Liyana chante OK ou KO

Sa prestation : L’ex-candidate de The Voice a un charisme évident, un look bien à elle. Sa chanson, dont Zazie est l'une des coauteurs, semble parfaitement armée pour cartonner sur le marché français mais qu’il peut être plus compliqué de « vendre » sur la scène de l'Eurovision.

Notre note : 7/10

Elle a dit en coulisses : « J’ai longtemps été très timide. Alors, pour dire qui j’étais, j’ai ressenti le besoin de chanter et de m’exprimer aussi à travers mon look. »

Les trois mots que Emmy Lyiana a choisis pour désigner sa chanson : « Energie, Force, Espoir ».

  • Enea chante I’ll Be There

Sa prestation : Celle qui a remporté le concours NRJ Talent en 2016 fait sa première télé avec une chanson au refrain ensoleillé. Enéa peut combler rapidement sa marge de progression tant elle semble motivée et heureuse d’être là. C'est déjà ça de pris pour le capital sympathie.
Notre note : 6/10 

Elle a dit en coulisses : « J’ai été l’une des membres du jury français de l’Eurovision 2017. Cette expérience ne m’a pas influencée pour ma chanson mais m’a fait comprendre que l’honnêteté est ce qui fonctionne le plus. »

Les trois mots qu’Enéa a choisis pour désigner sa chanson : « Hymne à l’espoir ».

  • Les Pheno Men chantent Jamais sans toi

Sa prestation : Cette chanson soul est indéniablement celle qui se démarque le plus facilement des autres. Les cinq garçons du groupe ont une classe un peu rétro et beaucoup d’entrain. Cependant, la France est-elle attendue à l'Eurovision avec un tel morceau ? L'effet de surprise peut fonctionner.

Notre note : 5.5/10

Ils ont dit en coulisses : « On se connaît tous les cinq depuis longtemps, pour certains, depuis quinze ans. On était dans la même chorale gospel. Porter les couleurs de la France à l’Eurovision serait un honneur. »

Les trois mots que les Pheno Men ont choisis pour désigner leur chanson : « Amour. Energie. Partage ».

  • Louka chante Mamma Mia

Sa prestation : Mamma Mia a été coécrite par Vitaa et Maître Gims, alors, sur le papier, on se dit, « tube en puissance ». Mais, en l'entendant dans son intégralité, on déchante un peu. Le morceau ressemble effectivement à ce qui marche commercialement aujourd’hui mais il paraît répétitif, malgré le couplet en italien. Il lui manque le petit truc en plus capable de le rendre vraiment mémorable.

Notre note : 4.5/10

Il a dit en coulisses : « Ma chanson est en français et en italien, c’est hyper-original. Cela me représente totalement car ce sont mes deux origines. »

Les trois mots que Louka a choisis pour désigner sa chanson : « Eclectique. Originale. Rythmée ».

  • Ehla chante J’ai cru

Sa prestation : Un choix scénographique aussi simple qu’original, une artiste à la présence scénique affirmée et à la voix voix assurée, un refrain qui donne envie de bouger… Le cocktail fonctionne. Si son titre a été écrit par Grand Corps Malade, Ehla n’est pas là pour slamer.

Notre note : 8/10

Elle a dit en coulisses : « Les [personnes qui m’accompagnent sur scène] étaient importantes pour moi, j’avais vu ça avec mon chorégraphe. »

Les trois mots qu’Ehla a choisis pour désigner sa chanson : « Emotion. Sensibilité. Puissance ».