Télé, cinéma, polémiques... Dix-sept choses qu'on n'a pas (du tout, du tout, du tout) aimées en 2017

RÉTROSPECTIVE Le service culture de « 20 Minutes » a aussi distribué ses coups de gueule…

Le service Culture de «20 Minutes»

— 

En 2017, le service Culture de 20 Minutes a aussi eu des coups de gueule

En 2017, le service Culture de 20 Minutes a aussi eu des coups de gueule — SIPA/Hassen Brahiti/AMC/C8

Cette année, au service culture et médias de 20 Minutes, on a été forcé de regarder la télé, on a subi des centaines de disques, on se sera exaspéré au cinéma, on a soupiré (avant de s’endormir) devant des séries en rafales, on aura râlé en découvrant les nouveautés technologiques… 2017, ça n’a pas été facile tous les jours.

>> A lire aussi : Séries, ciné, musique... 17 choses qu'on a (beaucoup, beaucoup, beaucoup) aimées en 2017

Après avoir fait le rapide bilan de ce qu’on a aimé cette année, il est bien normal que l’on liste également nos exaspérations, nos déceptions, et nos chagrins. Voici 17 choses que l’on a détestées cette année (liste non exhaustive).

C’est parti !

1. Faire un mauvais film, ça peut arriver à tout le monde mais cette année, le cinéma français semble s’être passé le mot pour produire des comédies au mieux flemmardes, au pire franchement problématiques, avec pour fil d’Ariane le racisme et homophobieGangsterdam, Épouse-moi mon pote, A bras ouverts… Nos Césars de la pire comédie de l’année ont beaucoup d’ex aequo.


2. Il y a eu beaucoup de bonnes séries en 2017. Alors pourquoi, POURQUOI, continuons-nous à regarderThe Walking Dead, alors que la série nous exaspère et nous déçoit depuis plusieurs saisons déjà ? Même question et même absence de réponse pour la saison 2 de Riverdale qu’on lutte pour ne pas lâcher en cours de route.
 

3. Le prix exorbitant de l’iPhone X
 

4. Devoir ranger mon bureau sous la pression de mon chef (même si c’était drôle finalement)


5. Voir le robot Sophia parler un peu partout sauf chez nous. Checke tes mails et mentions Twitter, Sophia, sans déconner. Chez les robots on n’en sait rien, mais chez les humains c’est franchement impoli de ne pas répondre comme ça. Heureusement, on s’est consolé avec Cozmo, tellement plus mignon d’ailleurs…
 

6. Voir Thierry Ardisson jouer les jeunes dans les Terriens du Dimanche. Ses « interviews » de Vald et Squeezie (entre autres) sont à montrer dans toutes les écoles de journalisme.
 

7. Le dernier Star Wars et Yoda qui est tout miteux.

>> A lire aussi : Les fans et les trolls se déchaînent contre «Les derniers Jedi»

8. Les gens qui daubent sur le dernier Star Wars alors qu’il est super chouette.
 

9. La détestable polémique entre Edwy Plenel et Charlie Hebdo.
 

10. Le retour raté de Nouvelle Star. Tant d’espoirs déçus… On retiendra les performances de Yadam plutôt que les flops d’audience. On retiendra la révélation Shy’m à la présentation plutôt qu’un jury intéressant sur les auditions mais trop gentil par la suite. Et finalement, on n’oubliera pas l’immense gâchis cet insuccès injuste d’une émission dont le potentiel n’a pas été exploité par M6.

>> A lire aussi : Audiences en berne, fin de saison sacrifiée... Autopsie du gros gâchis «Nouvelle Star»:

11. Le canular homophobe chez Hanouna. C’était pas drôle du tout.
 

12. L’annonce de la fermeture de la Maison Rouge, l’un des plus beaux lieux dédiés à l’art à Paris avec des expos étonnantes et inédites.
 

13. Le retour d’Eminem qui vient confirmer que le grand artiste est perdu pour la cause du rap.

>> A lire aussi : Affreux, sales et méchamment mélancoliques… Les nouveaux mâles de la chanson française imposent leurs styles

14. Devoir publier les articles qu’on avait préparés pour la mort de Johnny. On aurait tellement préféré les garder encore un peu.

 

15. La mort de Jean Rochefort. Et de tous ceux qui nous ont tant fait rêver sur grand écran et nous ont quittés : Mireille Darc, Danielle Darrieux, George Romero…
 

16. Les menaces contre Nadia Daam pour avoir dénoncé le sexisme en particulier et la stupidité en général à l’œuvre sur le forum 18-25 de jeuxvidéo.com.
 

17. 120 Battements par minute boudé aux Oscars.
 

Bonus. Les gens qui ne respectent pas la consigne des top 10, top 100 ou top 17 et qui ne peuvent pas s’empêcher de mettre un « spécial bonus », un « dix bis » ou qui en laissent un rayé mais bien visible pour faire genre. Sans déconner, une consigne est une consigne. Ça va bien maintenant les anarchistes.