#BalanceTonPorc: Le rappeur Vin's prend position contre les violences faites aux femmes

MUSIQUE Vin's, rappeur originaire de Montpellier, a sorti mardi 5 décembre un morceau dénonçant les violences faites aux femmes sur sa page Facebook...

A.I.

— 

Extrait du clip du morceau  du rappeur Vin's, "#METOO".

Extrait du clip du morceau du rappeur Vin's, "#METOO". — Vin's/#METOO/Capture d'écran Youtube

« Dans c’décor il est temps qu’on casse des portes, Si tant d’entre elles balancent des porcs c’est qu’il y a longtemps qu’le vase déborde ». Vin’s, connu dans le paysage du rap français depuis 2014, propose un nouveau son, #METOO, où il dénonce toutes les formes de misogynie et de sexisme présent au cœur de la société.

Le morceau de quatre minutes, publié sur Facebook mardi 5 décembre, s’inscrit directement dans le mouvement #BalanceTonPorc mis en place sur Internet et les réseaux sociaux depuis quelques semaines.

Un milieu pas que masculin

La place de la femme dans le monde du rap, tout comme son évocation, est souvent perçue comme péjorative. Le rappeur montpelliérain a donc tenu à montrer que même dans ce milieu où les hommes sont en position de force, la défense des femmes quant au harcèlement sexuel est prise en compte.

>> A lire aussi : #balancetonporc: Le milieu du rap français est-il concerné?

« D’un décolleté elle m’a tenté donc après tout elle a ses torts, Nan nan ces porcs me dégoutent alors écoute, Faudrait peut-être qu’on te les découpe pour qu’tu t’en battes moins les couilles ». Dans un rap traditionnel imprégné de phrases chocs et de paroles évocatrices, Vin’s tente de réveiller les consciences et prend la défense de toutes ses femmes victimes d’agressions et d’harcèlement.

Les rappeuses prennent aussi position

Du côté des rappeuses, Chilla a sorti le 25 novembre dernier un morceau intitulé Balance ton porc. La Parisienne utilise son flow pour dénoncer avec talent la misogynie.

Plusieurs rappeuses égyptiennes ont également pris parti dans ce combat, tout comme l’Indonésienne Yacko et son clip Hands Off.