VIDEO. Non, «Charlie Hebdo» n'a pas publié ce dessin après la mort de Johnny Hallyday

FAKE OFF Un internaute accuse la rédaction du journal satirique « d'ingratitude », à l'aide d'un montage...

Mathilde Cousin

— 

Capture d'écran d'un tweet montant un photomontage d'une photo de Johnny Hallyday et d'un dessin humoristique publié par «Charlie Hebdo» en 2009.

Capture d'écran d'un tweet montant un photomontage d'une photo de Johnny Hallyday et d'un dessin humoristique publié par «Charlie Hebdo» en 2009. — Twitter

  • Des ingrats chez Charlie Hebdo ? C'est ce que veut faire croire un internaute, à l'aide d'un montage qui est devenu viral après la mort de Johnny Hallyday. 
  • Mais le dessin publié dans le photomontage date de 2009. 

EDIT : Nous avons ajouté la réaction du dessinateur Marc Large jeudi soir.

C’est un montage qui a fait le tour de Twitter à la vitesse de l’éclair, depuis sa publication mercredi : on y voit une photo de Johnny Hallyday tenant une pancarte sur laquelle est inscrit « Je suis Charlie ». A côté, un dessin humoristique, sur lequel on voit un homme qui chante Allumer le feu tout en envoyant le cercueil du chanteur vers la crémation.

Capture d'écran d'un tweet montant un photomontage d'une photo de Johnny Hallyday et d'un dessin humoristique publié par «Charlie Hebdo» en 2009.
Capture d'écran d'un tweet montant un photomontage d'une photo de Johnny Hallyday et d'un dessin humoristique publié par «Charlie Hebdo» en 2009. - Twitter

Le montage est souligné par la légende « la définition de l’ingratitude. » Une attaque contre les dessinateurs du journal satirique, qui auraient publié ce dessin sitôt le décès du chanteur annoncé. Le tweet a été retweeté plus de 21.000 fois en moins de 24 heures. Le même montage a aussi été repris sur Facebook.

FAKE OFF

A y regarder de plus près, les dessinateurs de Charlie Hebdo n’ont pas fait preuve d’ingratitude. Le dessin date de 2009 et n'était, selon les dires de son auteur, même pas destiné à Charlie mais à un média concurrent. On le retrouve par exemple sur un blog consacré à l'humour. Il y a été publié le 22 décembre 2009.

L’auteur du dessin est donc Marc Large, un dessinateur professionnel, qui travaille avec plusieurs titres de presse et maisons d’éditions. Ce même Marc Large a tenu à rectifier la vérité sur Twitter, précisant bien qu'il regrettait ce dessin aujourd'hui « trouvant le gag un peu facile ».

Quant au numéro en cours de Charlie Hebdo, il est paru le 4 décembre, deux jours avant le décès du chanteur. Le dessin de Une fait allusion aux élections territoriales qui se sont déroulées dimanche en Corse.

Mercredi, l’équipe de Charlie a bien publié un dessin sur la mort de Johnny Hallyday, mais il était signé par Foolz.

Johnny Hallyday a régulièrement fait la Une du journal satirique. La dernière fois, c’était il y a seulement deux semaines. On y voyait le chanteur entouré d'appareils médicaux.

« Très ami avec Wolinski »

Johnny Hallyday a rendu hommage à plusieurs reprises à la rédaction après l’attentat du 7 janvier 2015. Il a enregistré la chanson Un dimanche de janvier au sujet des marches qui ont suivi les événements. « Je voulais absolument faire une chanson sur le 11-Janvier [date de la manifestation]. J’étais très ami avec Wolinski, et ça m’a fait beaucoup de peine cette histoire. C’était juste de rendre hommage à la disparition de tous ces gens formidables, dont quelques potes à moi », avait-il expliqué lors de la sortie du titre au micro de RTL.

La star a interprété cette chanson en janvier 2016, un an après les attentats qui ont visé Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, lors d'un hommage place de la République à Paris. Un choix artistique qui avait fait réagir la réaction de Charlie.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Vous souhaitez qu’une information soit vérifiée ? Contactez l’équipe par mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.