Mort de Johnny Hallyday: Quels artistes pourraient succéder au Taulier?

DISPARITION Qui, en France, aurait la carrure pour remplacer un tel monument ? Pas grand monde pour être honnête…

C.W.

— 

Qui pourrait être le successeur de Johnny Hallyday?

Qui pourrait être le successeur de Johnny Hallyday? — SIPA et AFP

Avec la disparition de Johnny, c’est un chapitre de la chanson française qui se referme. Le rockeur est décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre à l’âge de 74 ans, des suites d’un cancer du poumon. En plus de 50 ans de carrière, le rockeur a marqué à jamais de son empreinte le patrimoine musical français, et a réalisé un incroyable palmarès : 50 albums studio, 110 millions de disques vendus, plus de 3.000 concerts, 40 disques d’or et 10 Victoires de la musique, rapporte le site Francetvinfo.fr. Difficile de faire mieux, et de lui arriver à la cheville…

Maintenant que Johnny Hallyday nous a quittés, qui s’apprête à prendre la relève ? Qui pour succéder au Taulier ? A 20 Minutes, on serait bien tenté de dire « personne »… Mais on a tout de même essayé de trouver les artistes francophones qui ont une petite part de Johnny en eux (même infime).

>> A lire aussi: Quels chanteurs ont écrit des tubes pour le Taulier?

Mylène Farmer ?

Pour son côté « showwoman ». Qu’on l’aime ou non, Johnny était une bête de scène insatiable, qui déchaînait les enfers lors de ses concerts. Un amour de la mise en scène que partage l’Ange rouge. « Dans les shows de Johnny Hallyday, tout compte et il accorde une grande importance aux costumes, seule Mylène Farmer fait des shows de ce niveau », a expliqué à 20 Minutes Delphine Pinasa, directrice du Centre national du costume de scène. Sans oublier que le Taulier et la chanteuse ont une fois partagé la scène ensemble dans Les années tubes 100 % Johnny, émission diffusée sur TF1 le 12 novembre 1999. « Je crois que Mylène est un petit peu comme moi, déclarait alors Johnny, elle adore la scène et ça se voit d’ailleurs. (…) Nous avons cette passion déjà en commun. Et puis, nous avons le public également. »

Jean-Louis Aubert ?

Pour son côté rock. Si Johnny s’est essayé à plusieurs genres musicaux, le Taulier était avant tout un « cœur de rockeur ». Bien sûr on aurait pu penser à son pote Eddy Mitchell, mais pourquoi pas Jean-Louis Aubert ? Le chanteur de feu Téléphone, son grain de voix si particulier et sa guitare pourrait faire péter les décibels.

Benjamin Biolay ?

Pour son côté « sombre ». Car Johnny, c’était aussi le spleen, et même le destroy. Et niveau mélancolie, Benjamin Biolay n’est pas en reste. En novembre dernier, lors de la présentation de l’album On a tous quelque chose de Johnny, dans lequel il reprend Retiens la nuit, l’artiste avait confié à 20 Minutes, se reconnaître dans la part d’ombre de Johnny : « Quand il chante Tennessee ou le Chanteur abandonné, forcément ça parle à un type comme moi. Il a décrit aussi les affres des chanteurs, le fameux rush du concert et puis après on est tout seul comme un con dans un hôtel… »

Booba ?

Pour son côté « States ». Oui, c’est un peu tiré par les cheveux, on vous l’accorde. Mais tout comme Johnny, Booba a un petit faible pour les Etats-Unis. Et pour le bling bling aussi. Et niveau « je brille de mille feux », le Taulier n’était pas le dernier pour en mettre plein les mirettes.

A lire aussi: Les looks de Johnny Hallyday

Jul ?

OK, les fans de Johnny vont hurler, mais le rappeur a au moins un petit point commun avec le rockeur : sa capacité à rendre hystérique les jeunes gens. Comme Johnny, au début de sa carrière. « Je ne vous dis pas dans les années 1960, comment les enfants se faisaient remonter les bretelles, quand ils écoutaient Johnny en boucle sur leurs tourne-disques toute la journée ! Ca castagnait sec ! », expliquait à 20 Minutes Jean-François Brieu, auteur de Johnny Hallyday : Une passion française. Bon, sinon ça s’arrête là hein.