Trans Musicales de Rennes: Le phénomène rap Columbine va retourner le Parc Expo

MUSIQUE Le groupe de rap rennais est adulé de la jeune génération…

Camille Allain

— 

Le groupe de rap Columbine, fondé à Rennes en 2014.

Le groupe de rap Columbine, fondé à Rennes en 2014. — Melchior Tersen

  • Le groupe de rap de Rennes Columbine joue ce jeudi aux Trans Musicales.
  • Phénomène pour la jeune génération, le collectif s’est créé il y a trois ans au lycée Bréquigny.
  • Après une longue tournée, ils feront l’une de leur plus grosse scène ce soir au Parc Expo.

Préparez-vous aux cris. Ce jeudi soir, le Parc Expo accueille les Rennais de Columbine. Ce groupe de rap né en 2014 est devenu un véritable phénomène pour la jeune génération à base de clips bien ficelés balancés sur YouTube. Si le collectif sort d’une grosse tournée, il va sans doute faire la plus grosse scène de sa vie pour l’ouverture des Trans Musicales. « On table sur 5.500 entrées ce soir. Il y a un effet Columbine », admettent les organisateurs du festival.

L’histoire du groupe a commencé au lycée Bréquigny, immense bahut où les Columbine passaient inaperçus au milieu des plus de 3.000 élèves. « On se voyait en marge, on était les enfants terribles du lycée », confiait à FodaC en début d’année. L’expression du chanteur deviendra le titre de l’album et d’un single qui compile pas loin de cinq millions de vues sur YouTube.

Devenues des stars pour la jeune génération, les Columbine ont la particularité de tout faire seuls. Des paroles à la musique, du tournage des clips au mixage, les gamins ont passé des mois enfermés dans leurs deux colocs pour pondre leur album. « On ne voyait personne », se souvient Lujipeka, l’autre chanteur de Columbine. Des textes affûtés, parfois trash, mais toujours assumés. « Nous, on a choisi de parler de manière crue de notre communauté, de notre vécu, justement pour s’en extirper », confiaient-ils récemment à 20 Minutes.

« La meilleure date de toute ma vie »

Devant son public, à la maison, Columbine risque bien de retourner le Parc Expo, profitant en plus de la renommée de leur pote Lorenzo, autre phénomène qui explose les compteurs sur YouTube, et qui fait toujours partie du collectif. A 22h30, ils seront attendus par toute la ville.

A l’issue de leur concert à l’Etage en mai, le chanteur FodaC avait balancé : « C’était la meilleure date de toute ma vie ». Ça, c’était avant les Trans.