• Johnny Hallyday est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 74 ans.
  • Le chanteur était père de quatre enfants : David Hallyday, né de son union avec Sylvie Vartan, Laura Smet, né de ses amours avec Nathalie Baye, et Jade et Joy, adoptées avec son épouse Laeticia.
  • Avec sa femme, le rockeur s’était impliqué dans la protection des enfants au Vietnam, où le couple avait adopté ses deux filles.

Johnny Hallyday laisse de nombreux fans orphelins. Décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 74 ans, il était une bête de scène et a interprété des dizaines de tubes qui ont marqué des générations. Mais Johnny était aussi et surtout un chef de clan, à la tête d’une famille recomposée de quatre enfants : David, Laura, Jade et Joy.

Ses aînés, David Hallyday et Laura Smet, ont fait part ce mercredi de leur « immense douleur ». Père présent pour ses quatre enfants, Johnny s’était aussi engagé dans la protection de l’enfance au travers de son épouse Laeticia, marraine de l’Unicef et créatrice d’une fondation d’aide aux orphelins du Vietnam, pays où le couple avait adopté ses filles, Jade et Joy.

David et Laura, des enfants de la balle

Son rôle de père, Johnny l’endosse pour la première fois à l’âge de 23 ans. De son union avec une autre icône des années yé-yé, Sylvie Vartan, naîtra David. Il connaît les joies de la paternité pour la deuxième fois avec l’actrice Nathalie Baye, qui donne naissance en 1983 à une petite fille, Laura.

Le frère et la sœur, tous deux enfants de la balle, embrassent une carrière artistique. Comme son père, David, né David Smet, choisi de s’appeler Hallyday à la scène et se lancera lui aussi dans la chanson. Musicien, il compose pour son père l’album « Sang pour sang » en 1999, qui reste la plus grosse vente de la longue carrière de Johnny (deux millions d’exemplaires).

Happy birthday my loving son. Dad loves you🎸🎉😍

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

Laura, à qui son père avait consacré la chanson éponyme écrite par Jean-Jacques Goldman en 1986, garde le nom de Smet.

Bonne fête papa #jetaime❤️

A post shared by Laura Smet (@laura_smet_) on

Fille du rockeur, la jeune femme suivra toutefois les pas de sa mère en devenant comédienne. Mais en 2009, alors que leur père est placé dans un coma artificiel, David Hallyday et Laura Smet se retrouvent au chevet de leur père, hospitalisé à Los Angeles. Quelques mois plus tard, le frère et la sœur enregistrent On se fait peur, une chanson composée par le chanteur et que le duo chantera plusieurs fois sur scène.

Très proches, Laura Smet et David Hallyday ont publié dans un communiqué commun après la mort du chanteur dans lequel ils font part de leur « immense douleur ». « Aujourd’hui nous avons perdu notre père. Notre douleur est immense », déclarent le frère et la sœur. « Merci du soutien que vous nous apportez et de vos messages, qui nous touchent et qui comptent énormément pour nous », ajoutent-ils dans ce court texte signé « David et Laura, Laura et David ».

Sa nouvelle paternité aux côtés de Laeticia

Des années durant, Johnny et Laeticia essaieront de fonder leur propre famille. Après plusieurs fausses couches de Laeticia, le couple se tourne vers l’adoption. En 2004, les deux époux accueillent Jade, née au Vietnam. Quatre ans plus tard, le couple lui donne une petite sœur, Joy, adoptée elle aussi là-bas. Une nouvelle paternité pour le Taulier, qui se redécouvre en papa gâteau pour ses deux filles. Un bonheur familial que le chanteur partagera souvent sur les réseaux sociaux, ne tarissant pas de mots tendres pour sa femme et leurs deux filles.

Sweet dreams my love ❤️❤️ souvenir avec ma Joy

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

Happy birthday my beautiful love ❤️ 13 years already. Dad loves you sweet jade. 😍🎉💋

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

Happy weekend to everyone 🏄🏾

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

Mes chéries 😘jade#joy.

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

A la tête d’une tribu recomposée de quatre enfants, le chanteur a trouvé son équilibre et Laeticia, aux premières loges, a elle aussi partagé des images du clan Hallyday, soudé jusqu’au bout autour de Johnny.

Love is everything ❤️ keep fighting keep loving 💪🏻#fuckcancer @jhallyday @laura_smet_

A post shared by Laeticia Hallyday (@lhallyday) on

Un engagement fort pour l’enfance

En 2006, le couple au grand cœur partage un micro pour la première fois. Johnny et Laeticia enregistrent ensemble Imagine, l’hymne à la paix de John Lennon, aux profits de l’Unicef, dont Laeticia est la marraine.

Très impliquée dans la protection des enfants, Laeticia Hallyday crée en 2011 la Fondation La bonne étoile, avec les restauratrices Hélène Darroze et Caroline Rostang. Avec cette association, les trois femmes, qui ont en commun d’avoir adopté leurs filles au Vietnam, se donnent pour but d’améliorer le quotidien des enfants orphelins ou malades dans ce pays.

Pour accompagner l’engagement de son épouse Laeticia, Johnny reverse une partie des profits de ses concerts à la Fondation. En 2013, faute d’avoir pu donner la tournée qu’il avait prévu de faire en Asie pour soutenir la fondation, Johnny avait donné au pied levé un concert d’anthologie au Trianon à Paris. L’intégralité des bénéfices avait été reversée à La bonne étoile.

Ce mercredi matin, c’est Laeticia Hallyday qui a annoncé la disparition de son époux, dans un vibrant hommage dans lequel elle salue « ses yeux bleus qui illumineront encore et encore notre maison, et nos âmes ».