Edit : Cet article publié ce mercredi matin a été modifié car il comprenait une erreur de chronologie dans la citation des tweets. Contrairement à ce qui était écrit, Alexis Corbière a d’abord posté un message d’hommage à Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday avant d’en publier un autre, dans lequel il parle du Smic, environ une heure plus tard.

Depuis l’annonce du décès de Johnny Hallyday dans la nuit de mardi à mercredi, les réactions de personnalités abondent sur les réseaux sociaux. Dont celles d’ Alexis Corbière, bien placé pour remporter la palme du manque de tact et de la récup.

>> Après la mort de Johnny Hallyday, suivez notre direct...

« La triste mort de Johnny ne doit pas nous faire oublier le mauvais coup qu’ils nous préparent (prochaine cible : le Smic) », a ainsi écrit le député de la France insoumise peu après 5 heures du matin.

« Je n’oublie pas d’autres sujets sociaux »

Un message rapidement effacé pour ne laisser subsister que son tweet précédent, posté une heure plus tôt, dans lequel il saluait également la mémoire de Jean d’Ormesson, disparu mardi. « Ces très rares personnages (…) lorsqu’ils nous quittent, nous replongent tous dans des souvenirs d’enfance et de jeunesse et font jaillir la nostalgie », a écrit Alexis Corbière.

En relayant un article de nos confrères du Lab d’Europe 1, le député s’est justifié sur son tweet dans lequel il évoquait le Smic : « Au milieu de la nuit, 30 minutes après la triste nouvelle, j’ai rendu hommage. Mais je n’oublie pas d’autres sujets sociaux qui me tiennent à cœur et qui me semblent graves… Suis-je le seul ? »

Au micro de RMC, le député a reconnu « j’ai fait une bêtise dans le sens où c’était maladroit, ça manquait de tact. Moi j’aime beaucoup Johnny ».